Algérie: Le Pôle d'équipement et de conversion des véhicules essence au "Sirghaz" en décembre

Boumerdes — Le projet de Pôle d'équipement et de conversion des véhicules essence au GPL carburant "Sirghaz", en cours de réalisation dans la wilaya de Boumerdès, entrera en service en décembre 2019, selon les explications fournies mardi au ministre de l'Energie, Mohamed Arkab.

D'une capacité globale d'équipement de 10.000 véhicules par an, ce projet vital, le plus grand à l'échelle nationale, entrera en service en décembre 2019, a précisé un représentant du maître d'ouvrage "Naftal" dans les explications qu'il a fournies au ministre de l'Energie qui effectue une visite d'inspection à travers plusieurs communes de la wilaya de Boumerdès.

Ce chantier, réalisé sur un foncier (anciennement exploité par Naftal) de près de deux (2) hectares au centre-ville de Boumerdès, comprend deux (2) lignes principales pour l'équipement et la conversion des véhicules essence au GPL carburant "Sirghaz".

Après avoir indiqué que Naftal avait conclu des contrats et des accords avec des constructeurs automobiles pour l'installation d'équipements GPL sur leurs véhicules, il a fait savoir que plus de 500.000 véhicules avaient été équipés et convertis au "Sirghaz" à travers le territoire national.

Ce secteur, qui représente 30% du parc automobile en circulation, enregistre une croissance annuelle de 30-40% en Algérie et compte plus de 300 opérateurs industriels.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.