Togo: L'anacarde togolais fait sa révolution

L'exportation du produit dans le courant de l'année 2018 a connu une forte explosion. C'est ce qu'indiquent les statistiques d'exportation de la BCEAO (Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest).

Selon ces stats, l'exportation de produits d'anacarde a rapporté au pays 7 milliards de F Cfa en 2018.

Il est révélé que ces chiffres sont portés par une exportation de 15 000 tonnes de noix de cajou, représentent une croissance annuelle de 180% comparativement à l'année 2017, année au cours de laquelle, les exportations pour ce qui est de cette filière ont généré la somme de 2,5 milliards F Cfa.

On peut parler d'une vraie révolution dans le secteur vu les progrès soutenus depuis 2014, année de la crise des matières premières, et au cours de laquelle un effondrement de 70% avait été enregistré par rapport à 2013, pour tomber à 600 millions F Cfa.

Et cette explosion des ventes enregistrée pour l'année 2018 vient donc renforcer la courbe ascendante amorcée à nouveau dès 2016 (0,8 milliards F Cfa), 2017 (2,5 milliards de F Cfa).

De 15.000 tonnes exportés en 2018, le Togo projette une production de 24.000 tonnes d'anacarde pour cette année 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.