Congo-Kinshasa: Affaire 15 millions USD et autres - L'UNC lance la campagne "Protégeons Vital Kamerhe contre les ennemis de la RDC et de son peuple"

Depuis le week-end dernier, l'Union nationale congolaise (UNC), à travers sa structure « Soutenons Vital Kamerhe » (SVK), avait lancé une campagne de sensibilisation dénommée "Protégeons Vital Kamerhe contre les ennemis de la RDC et son peuple », pour éclairer la lanterne tant nationale qu'internationale sur les polémiques qui dandinent autour de leur Autorité morale, en la personne de Vital Kamerhe, actuel Directeur de Cabinet du Président Félix Tshisekedi.

Laquelle campagne était lancée officiellement sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo, pour mettre en garde tous les "détracteurs" du Directeur de cabinet du Chef de l'Etat, et puis donner la voix afin de laver son blason déjà terni dans cette affaire de 15 millions USD et de lever l'équivoque dans le chef de la population congolaise.

En effet, cette affaire a pris une nouvelle tournure. Alors que le nom de l'autorité morale de l'UNC est cité sur une affaire de 15 millions USD, son parti politique tient à tout prix à écarter cette éventualité. C'est ainsi que la meilleure démarche qu'a choisie cette structure "Soutenons Vital Kamerhe (SVK)", c'est de lancer ladite campagne afin de mettre en garde tous les "détracteurs" qui veulent dénigrer leur autorité morale. Pour le Dr Pascal Mungele, coordonnateur provincial adjoint en charge de l'implantation, de recrutement et organisation des inter-commissariats de la structure (SVK), Vital Kamerhe est un Google Congolais vu son intelligence mise au service du peuple depuis 2001 jusqu'à nos jours.

« La population congolaise doit comprendre aujourd'hui qui est Vital Kamerhe, au lieu de se fonder sur des fausses informations et histoires le ciblant. Il est le Google congolais et il vient de le prouver à Athènes par sa brillante thèse de doctorat », a-t-il déclaré. Tout compte fait, la Dynamique pour la Vérité des Urnes ne l'entend pas de cette oreille là. Déjà, fin septembre, faut-il le rappeler, cette Dynamique que chapeaute Martin Fayulu Madidi, avait demandé au Président de la République de mettre son Directeur de cabinet à la disposition de la justice. Aussi, compte tenu de la gravité de l'infraction, la DVU avait exigé la tenue d'un procès public pour que toute la lumière soit faite autour de ces 15 millions de dollars américains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.