Cote d'Ivoire: Yopougon/Siaka Ouattara aux transporteurs - "Appropriez-vous les valeurs civiques et citoyennes"

C'est désormais une action routinière de rendre les honneurs au drapeau national ! Hier, aux premières heures de la journée, le Secrétaire d'Etat en charge du service civique, Siaka Ouattara, était à Yopougon, la plus grande commune de Côte d'Ivoire, pour sacrifier à ce que tous les Ivoiriens appellent le rituel du civisme et de la citoyenneté.

Et c'est la cour de l'hôtel de ville de la mairie dirigée par Gilbert Kafana Koné qui a abrité la cérémonie d'honneur au drapeau.

A cette occasion, le ministre Siaka Ouattara, abordant l'actualité, s'est adressé aux transporteurs de Yopougon, eux qui ont récemment défrayé la chronique par la mort d'un gendarme, en des termes directs et clairs.

« Chaque fois qu'on parle d'incivisme, le regard de tout le monde se tourne vers votre secteur. Beaucoup d'Ivoiriens ne sont pas contents des comportements des chauffeurs, des apprentis et des chargeurs », a fait remarquer le Secrétaire d'Etat avant de les exhorter dans un argot dont ils sont familiers : « Sciencez (Réfléchissez Ndlr) un peu ! »

Pour le premier responsable de l'appropriation des valeurs de civisme et de citoyenneté, si les transporteurs de Yopougon, veulent accompagner le président de la République, Alassane Ouattara, et le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, dans le "Vivre ensemble", qui appelle l'avènement d'un « Ivoirien nouveau », ils doivent opérer un changement radical. « Il est donc temps, pour vous, de vous ressaisir », a-t-il assené.

Outre cette invite, au monde du transport, le ministre Siaka Ouattara, dans son adresse, a également expliqué la symbolique de cet hommage au drapeau et aux quatre autres symboles de la République (l'Hymne National "l'Abidjanaise" ; la Devise Nationale (Union- Discipline-Travail) ; les Armoiries de la République et le Portrait du Chef de l'Etat. Une action pour renforcer l'amour de la patrie et de ceux qui l'incarnent.

« Notre objectif est de vous encourager à poursuivre cette action qui vise à rappeler les valeurs de la République et contribuer à faire émerger une classe de citoyens aimant profondément leur pays » a ajouté Siaka Ouattara.

Bien avant lui, M. Coulibaly Issifou, premier adjoint au maire, représentant le député-maire de Yopougon, Gilbert Kafana Koné, a dit tout le bonheur du premier magistrat et celui de toute la population en faisant de cette cérémonie une autre occasion de raffermissement des liens.

« Désormais, tous les premiers lundis du mois, nous rendrons ici hommage au drapeau en présence de toutes les couches socioprofessionnelles de Yopougon ».

La cérémonie a été animée par un détachement de la section-musique de la gendarmerie nationale conduite par le capitaine Mobio, en présence des forces de l'ordre et de sécurité.

Des élèves du primaire et du secondaire, des représentants des communautés, des autorités coutumières ont rehaussé la cérémonie de leur présence.

La remise du drapeau, de la photo du président de la République et d'un document contenant des informations sur le civisme et la citoyenneté, au 1er adjoint au maire, ont été le clou de cet honneur au drapeau national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.