Cote d'Ivoire: Trois jours dans le Cavally et le Guémon - Comment Amadou Gon a séduit le peuple Wê

Trois jours de corps-à-corps et surtout de communion. Dans le Cavally et le Guémon du 3 au 5 octobre, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a une fois de plus touché du doigt les réalités du pays profond. Et en homme pratique, il a posé des actes forts qui ont séduit les populations.

En outre, ses messages de paix et ses appels à la cohésion sociale ont rasséréné ces populations qui croient désormais en des lendemains meilleurs sous la direction du RHDP. Retour sur trois jours riches en émotions et en actes.

Du 3 au 5 octobre, le Premier ministre de Côte d'Ivoire, Amadou Gon Coulibaly, a sillonné les régions du Cavally et du Guémon.

Cette visite qui s'inscrit dans le cadre des rencontres de proximité initiées par le gouvernement pour s'enquérir des réalités vécues par les populations et constater l'état d'avancement des chantiers lancés par le gouvernement a été un franc succès.

Cette visite riche en émotions a été marquée par plusieurs actions notables. De Guiglo à Blolequin en passant par Toulepleu et Duekoué, Amadou Gon Coulibaly avait un unique message.

Celui de la paix, de la stabilité et du développement, cher au président Ouattara. Le chef du gouvernement, au cours de ses différentes rencontres, a réussi à convaincre le peuple wê dans toute son entièreté.

« Je me réjouis de l'accueil chaleureux et fraternel que vous m'avez réservé depuis mon arrivée dans cette région de la Côte d'Ivoire qui démontre chaque jour qu'elle s'est engagée résolument dans la paix et le développement enclenchés par le chef de l'Etat », avait-il déclaré lors de son dernier meeting à Duekoué, devant une foule acquise à sa cause.

Une pluie de bonnes nouvelles Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est certes venu s'enquérir des réalités du peuple wê, mais aussi lui apporter de bonnes nouvelles.

Dans le Cavally, en plus des chantiers en cours notamment le bitumage de l'axe Guiglo-Toulepleu-frontière Liberia, le lancement des travaux d'extension de l'électricité dans certains quartiers de Guiglo et l'électrification en cours de plusieurs localités, l'hôte des Wê a annoncé plusieurs grands projets pour la région.

Ainsi 644 km de routes en terre seront reprofilés et la route ToulepleuZouhan-Hounien (45 km) bitumée pour un coût de 24,1 milliards FCFA.

Les travaux de renforcement de la voirie prendront en compte en 2020 l'axe Danané-Zouhan-Hounien long de 46 km pour un coût de 19 milliards de francs CFA et la route GuigloDuekoue-Blolequin (90 km) pour un montant de 47 milliards de francs. 32 nouveaux villages seront connectés au réseau électrique dont 9 à Toulepleu, 13 à Taï, 7 à Guiglo et 3 à Blolequin.

« Oui la région du Cavally à l'instar des autres régions du pays est pleinement engagé dans le train de l'émergence et continuera de bénéficier de l'attention du gouvernement et du président de la République », a promis le patron du gouvernement ivoirien.

Pour ce qui est des doléances exprimées par les populations, le Premier ministre a annoncé que la quasi-totalité de leurs préoccupations seront prises en compte dans le Ps-Gouv.

Dans le Guémon, Amadou Gon Coulibaly a noté avec satisfaction les actions réalisées notamment au plan sécuritaire, au niveau des infrastructures routières, de l'éducation, de la santé, de l'eau et de l'électricité.

Ce sont plusieurs milliards qui ont été investis pour sortir la région de la précarité dans laquelle elle était plongée. Comme dans le Cavally, il a annoncé de bonnes nouvelles à ses concitoyens de Fakobly, Duekoué, Kouibly et Bangolo.

Pour 2020, il est prévu la construction de 6 châteaux d'eau dans le Guémon pour un montant d'un peu plus de 3 milliards de francs. En outre, 669 km de route en terre seront reprofilés dont la voie Bangolo-Kouibly et Duekoué-Fakobly.

Dans le domaine de l'éducation nationale, de l'enseignement technique et professionnel, plus de 5000 tables blancs et des kits ont été remis aux différents départements et plusieurs classes sont en construction. Relativement au programme d'accès à l'électricité, le taux de couverture est aujourd'hui de 70, 7% contre 37% en 2011.

Pour la période 2019-2020, 68 localités seront électrifiées dans le cadre du programme social du gouvernement dont 11 déjà achevées à fin août 2019 ; portant le taux de couverture à 76%. « Enfin 2020, écoutez bien, ouvrez bien les oreilles, le taux de couverture dans le Guémon en matière d'électricité passera à 100% », a promis le chef du gouvernement aux populations de Duekoué.

Dans l'ensemble, il faut noter que ces 3 jours ont été plus qu'enrichissants pour toutes ces régions. Des populations conquises Liesse populaire, monde fou, déferlement humain, mobilisation exceptionnelle !

Oui, il faut le dire, les deux régions n'ont pas boudé la visite du chef du gouvernement. Dans le Cavally où il a entamé sa visite, tous les élus et cadres des 4 départements de la région n'ont pas voulu se faire compter l'événement.

Avec eux, tous les chefs traditionnels conduits par le président du directoire de la Chambre des rois et chefs traditionnels.

Les populations, quant à elles, étaient impatientes de recevoir l'illustre hôte. Tout le long du trajet de Guiglo jusqu'à Toulepleu, élèves, femmes, jeunes et vieux étaient massés au bord de la route pour voir ne serait-ce que le cortège du Premier ministre.

A Toulepleu, pour l'apothéose, la mobilisation était exceptionnelle. A telle enseigne qu'Amadou Gon Coulibaly n'a cessé de saluer les fils et filles du Cavally avec à leur tête la ministre Anne Désirée Ouloto.

Toutes les personnes qui se sont succédé à la tribune n'ont cessé d'exprimer leur reconnaissance à l'émissaire du président Ouattara. Dans le Guémon où il a atterri jeudi, le Premier ministre a reçu en audience dans la matinée, les élus et cadres des 4 départements de la région.

Après quoi il est allé pour son meeting à la place publique. Les populations à travers leurs banderoles et tee-shirts à l'effigie du Premier ministre ne cachaient pas leur joie de recevoir leur illustre hôte. Là aussi les cadres et élus ont répondu présents avec à leur tête, le médiateur de la République Adama Toungara.

Outre les qualités de bâtisseur qui l'incarne, Amadou Gon Coulibaly peut se vanter d'une qualité noble, la reconnaissance. Dans toutes les localités où il est passé, il a rendu hommage aux fils de ces régions. Notons la visite à la famille du colonel feu Oulai à Yoya dans le Cavally où il a fait une halte pour déposer une gerbe de fleurs sur la tombe du disparu.

L'hommage aux fils et cadres du Cavally qui ont marqué cette région lors de toutes ces prises de paroles. Dans le Guémon, il n'a pas failli à la tradition. Il a rendu hommage à la jeune génération, et à la nouvelle classe politique ainsi qu'aux leaders du Guémon, notamment Paul Guidibo, Oula Tehe Maurice qui étaient des amis de son père.

La paix et la cohésion sociale au cœur de ces discours Si l'on doit retenir quelque chose de particulier dans cette visite, c'est l'appel à la paix et à la cohésion sociale qui ressortait à chaque escale du discours du Premier ministre.

Lors de ces audiences avec les chefs traditionnels, les élus et cadres dans les deux régions, le premier responsable du gouvernement ivoirien a insisté sur l'union et la cohésion sociale.

« Chers frères et sœurs, je suis venu, j'ai vu des élus et cadres des populations au travail qui ont décidé de tourner la page du passé afin de trouver dans les nombreuses opportunités qu'offrent leur région, les chances de bâtir un nouveau rêve pour le Cavally et le Guémon.

Je suis venu vous encourager dans ce nouvel élan de paix et de fraternité pour le développement.

Nous devons regarder avec sérénité et espérance l'avenir de la région et de la Côte d'Ivoire au lieu de revenir continuellement sur les rancunes et les blessures du passé. Le passé ne devant certes pas être oublié afin de tirer chaque fois les leçons pour amorcer notre marche vers un lendemain meilleur.

Mais le passé doit être surmonté si nous voulons avancer. Je voudrais donc féliciter le peuple wê, ses élus et cadres, ses chefs et ses guides religieux pour avoir décidé d'avancer, d'avancer, d'avancer avec la Côte d'Ivoire », avait souhaité le Premier ministre.

Aussi, n'a t-il pas manqué d'ouvrir une lucarne sur les élections de 2020. « Au moment où nous approchons des échéances électorales, les propos de certains acteurs politiques font qu'il y a des questionnements quelque fois de l'angoisse au niveau de nos populations.

Je voudrais donc vous rassurer comme l'a dit le chef de l'Etat dans le N'Zi, que les élections seront paisibles, démocratiques, apaisées et ouvertes.

Les Ivoiriens et Ivoiriennes choisiront librement leur président. Mais notre pays est un pays de droit, tous ceux qui, au lieu de privilégier le dialogue démocratique, voudront opposer les communautés ; tous ceux qui voudront attenter à la sûreté et la stabilité de notre pays, qui voudront mettre en mal la paix que nous avons retrouvée, subiront la rigueur de la loi», avait rugi " le Lion".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.