Algérie: Réception officielle de la centrale électrique de Cap Djinet en mars prochain

Boumerdes — La centrale électrique à cycle combiné de Cap Djinet d'une capacité de 1113 Mégawatt, entrée en production avec toutes ses capacités mi-2019, sera réceptionnée officiellement et définitivement, en mars prochain, a annoncé, mardi à Boumerdès, le ministre de l'Energie, Arkab Mohamed.

S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue d'une visite d'inspection du secteur à travers nombre de communes de la wilaya, le ministre de l'Energie a indiqué que cette centrale, qui a entamé la production d'une manière progressive à travers ses trois lignes, sera "réceptionnée officiellement et définitivement", au mois de mars prochain, après parachèvement de la réalisation de la structure administrative et de l'aménagement extérieur.

Pour ce faire, le ministre a appelé à l'impératif d'achever et de boucler ce projet définitivement, saluant dans ce cadre, le rôle joué par la centrale durant l'été dernier, en terme du volume nécessaire de l'électricité devant être assuré pour satisfaire la grande demande que connaissait le pays à l'époque.

La première turbine est entrée en production en mai 2018, la 2ème au mois d'octobre 2018 et la 3ème mi 2019.

L'infrastructure est, par ailleurs, équipée de nombreux systèmes "amis de l'environnement", dont particulièrement celui du dessalement de l'eau de mer exploitée dans la production de la vapeur, et la production d'hydrogène exploité dans le refroidissement des générateurs électriques.

A noter que l'énergie électrique produite au niveau de cette Centrale est transférée respectivement vers deux transformateurs (400 vlt chacun) à Si Mustapha et El Affroune (Blida), au moment ou un 3ème transformateur est prévu à l'avenir à Akbou (Béjaia), avant le transfert de cette électricité vers le réseau national de transport d'électricité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.