Cameroun: Que va faire Paul Biya en France ? Le centre et l'extrême-nord revendiquent sa sucession.

9 Octobre 2019

Au pays, le dialogue national qui vient de s'achever n'a pas totalement éteint la flamme de la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Même le pardon accordé aux militants du MRC est diversement interprété. Paul Biya s'est envolé pour la France.

La sixième Conférence de reconstruction des ressources du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme méritait-elle un déplacement présidentiel ? Les avis sont partagés. Dans le sérail, on estime que le président a toujours un agenda fourni au cours de ses séjours à l'étranger. Il ya mieux et pour l'opposition politique « Il s'agit là d'un voyage inutile au moment ou la crise que traverse le pays n'a pas trouvé une solution définitive »

Toujours est-il que le sujet a occupé une bonne place dans les unes des journaux. Chaque rédaction allant de son analyse. Au-delà d'une invitation à un forum, il s'agit d'une rencontre diplomatique entre le Français et le Camerounais. Diplomatie entre le Cameroun et le France : « Paul Biya et Emmanuel Macron se verront à Lyon ». Comme tous les autres chefs d'Etat invités par le président de la République française à prendre part à la sixième Conférence de reconstruction des ressources du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme, le président Paul Biya qui a été chaleureusement ovationné hier par de nombreux compatriotes de la diaspora vivant en France à l'entrée de l'hôtel où il séjournera, sera officiellement accueilli aujourd'hui, mercredi 9 octobre 2019, par son homologue français Emmanuel Macron lors de la cérémonie solennelle d'ouverture de ces assises qui ont pour but d'obtenir des engagements financiers de la part des donateurs du Fonds Mondial pour la période 2020-2022 et atteindre l'objectif de

Reconstruction d'au moins 14 milliards de dollars Us. Ecrit le quotidien.

Pour Cameroon Tribune, « Paul Biya en France » Il ne s'agit ni plus ni moins que dans le cadre de Lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. A l'invitation de son homologue français, Emmanuel Macron, le président qu'accompagne la première dame, est arrivé hier à Lyon où se tient dès ce mercredi la 6e Conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme.

Sur place au pays, « L'Extrême-Nord à l'affût » de sa succession. Selon le journal La Météo, cette région, consciente de sa force démographique, estime qu'elle est, avec le Centre, celle qui donne le plus en termes de soutien électoral au régime, depuis la nuit des temps. Et semble décidée de ne rien lâcher. Cependant qu'au sommet de l'Etat, Réalités Plus écrit « Enfin, ils applaudissent Ferdinand Ngoh Ngoh ».

Longtemps vilipendé, par jalousie, pour avoir exécuté les instructions du président de la République, le ministre d'Etat Ferdinand Ngoh Ngoh Secrétaire général de la Présidence de la République, a été fortement applaudi la semaine dernière. En 48 heures, le Sg/Pr a relayé au ministre de la Défense les instructions du président de la République qui ont permis de libérer plus de 400 détenus, dont le président du Mrc le Pr Maurice Kamto. Cette fois-ci cela a arrangé tout le monde, les détracteurs de Ngoh Ngoh n'ont plus ameuté les foules.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.