Angola: Sonangol et Total pourront créer une société de distribution de carburants

Luanda — La Société nationale angolaise des carburants (Sonangol) et la société pétrolière Total pourront créer une société spécialisée dans la logistique, la distribution et la commercialisation de produits pétroliers.

Le processus, qui est actuellement examiné par l'Autorité de réglementation de la concurrence (ARC), qui est confiée au ministère des Finances, prévoit également la création d'une société exerçant ses activités dans le secteur de l'énergie solaire.

Selon Inocêncio Muachingue, responsable du département Contrôle de la concentration de l'ARC, le processus est toujours en cours et la décision sera annoncée dans les prochains jours.

En ce moment, a-t-il ajouté, l'ARC examine les effets que cette fusion Sonangol /Total pourraient avoir sur la concurrence.

S'adressant à l'ANGOP, en marge du séminaire sur le droit de la concurrence adressé aux journalistes mardi, il a précisé que Sonangol est, d'abord, une société déjà présente sur le marché des produits dérivés, et dans le secteur de logistique, de la distribution et de commercialisation.

Selon lui, pour créer une nouvelle entité qui agira sur le marché, il faudrait évaluer les contraintes et identifier les stratégies que ces entreprises mettront en œuvre (... ).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.