Sénégal: Mamadou Lamine Diallo de Tekki sur la situation politique du pays - «Macky Sall cherche à étouffer la démocratie»

«Macky Sall au pied du mur cherche à étouffer la démocratie sénégalaise » : tel est le sentiment du député Mamadou Lamine Diallo de Tekki qui revient avec force-argument dans la question économique qu'il pose tous les mardis au gouvernement pour brocarder encore le «Macky».

Mamadou Lamine Diallo de Tekki est ainsi formel. Analysant la situation économique, sociale et politique du Sénégal hier, mardi 8 octobre 2019, il dira : « Le Président Macky Sall ne sait plus la date des élections locales et législatives. La ruse ayant ses limites, il est pris dans un triangle : le FMI et ses exigences de stabilisation et d'ajustement structurel, les ambitions de ses affidés qui veulent le remplacer en 2024 et dont certains espéraient la place de PM / dauphin, et la règle intangible des deux mandats ».

Dans la foulée, le député de l'opposition arguera : « A la manœuvre depuis sa prise du pouvoir, il a réalisé qu'il est avec son Bennoo Bokk Yaakaar largement minoritaire dans ce pays. Il sait donc que l'état de la démocratie sénégalaise, du niveau de 2012, par exemple ne lui permet pas de rester au pouvoir et de s'approprier l'immense rente gazière ».

Conséquence, a-t-il dit, « Il manœuvre pour mettre entre parenthèses la démocratie en attendant l'arrivée des revenus gaziers de 2022. Il lui faut étouffer les ambitions de ses affidés dans son camp qui souhaitent le remplacer en 2024 et pacifier l'espace politique à tout prix ; répression, négociations, etc. ».

Dans tout cela, finit par relever le parlementaire, « le peuple va souffrir, surtout ceux qui vivent les inondations. Le fast-track sans PM emprunté aux institutions financières qui l'utilisent pour les pays à reconstruire après une guerre civile ou des catastrophes naturelles est un échec ».

Toutes ces constations pousseront en fin de compte Mamadou Lamine Diallo à faire remarquer : « Au pied du mur, il tente de dribbler son «créateur ». En 2011, il est connu que le Khalife Général des Mourides l'avait sauvé d'un naufrage. L'histoire va t- elle se répéter ? ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.