Afrique: Nourrir les gens et protéger la planète devraient aller de pair

communiqué de presse

Moscou — Le Directeur général de la FAO souligne le rôle essentiel de l'agriculture «verte» pour le développement durable lors d'un forum de haut niveau à Moscou

«L'agriculture verte détient un énorme potentiel pour transformer le secteur agricole de manière à ce que tout le monde puisse accéder à une alimentation nutritive et en même temps garantir la conservation de ressources naturelles précieuses», a déclaré aujourd'hui M. Qu Dongyu, Directeur général de la FAO.

M. Qu s'exprimait à l'occasion d'un forum international agro-industriel organisé en marge de la 21ème exposition Golden Autumn - 2019 qui se tenait à Moscou.

Évoquant la nécessité d'accélérer la transition des pratiques agricoles traditionnelles vers l'agriculture verte, il a également insisté sur le rôle essentiel de la numérisation dans cette démarche.

M. Qu a également mis en garde contre le manque de disponibilité et de diversité de la nourriture de bonne qualité, soulignant par ailleurs les efforts à faire en matière d'accessibilité et de disponibilité, y compris en ce qui concerne de nombreux fruits et légumes. Dans un tel contexte, le Directeur général de la FAO a insisté sur l'importance de s'orienter vers une production verte, une transformation verte qui «pollue moins l'environnement et consomme également moins d'eau».

«Nous devons réduire les résidus de produits chimiques et d'autres éléments polluants dans notre alimentation», a-t-il indiqué, soulignant l'importance des normes internationales dans cette démarche, y compris du Codex Alimentarius.

Au cours de son intervention, il a également mis l'accent sur la nécessité de réduire les pertes et le gaspillage alimentaires afin d'éviter un gaspillage inutile de ressources, d'énergie et de main d'œuvre.

«Afin de nourrir 10 milliards de personnes d'ici 2050, nous devons établir de bonnes politiques qui nous permettront de produire suffisamment de nourriture de manière durable», a souligné M. Qu.

Renforcer la coopération en vue de stimuler le développement durable

La FAO a travaillé aux côtés des Etats membres en vue de développer un concept de durabilité dans l'agriculture qui repose sur cinq principes fondamentaux: améliorer l'utilisation des ressources, conserver et protéger les ressources naturelles, améliorer les moyens d'existence ruraux et le bien-être social et améliorer la résilience des communautés et des écosystèmes, sans oublier les mécanismes de gouvernance.

S'adressant aux participants du forum, le Directeur général de la FAO a exprimé sa volonté de renforcer la coopération avec la Russie, ajoutant que le pays avait réalisé des progrès remarquables en matière de production alimentaire ces cinq dernières années et que chaque région russe était maintenant compétitive lorsqu'il s'agissait de fournir de la nourriture de grande qualité.

Il a noté que l'établissement de relations plus étroites avec la Russie et avec d'autres Etats membres, dont les pays africains, qui nécessitent une assistance technique ou autre, deviendra bientôt une situation «gagnant-gagnant» pour tous.

«Lorsque les gens sont mieux nourris, il devient plus agréable de vivre dans ce monde, et tout le monde peut mener une vie plus saine et heureuse», a fait remarquer M. Qu.

A propos du forum

L'exposition «Golden Autumn - 2019» est le principal forum agricole organisé chaque année par le Ministère russe de l'agriculture, et ce, depuis 20 ans. L'événement réunit près de 1500 entreprises issues d'une cinquantaine de régions en Russie. Les présentations et stands de l'exposition mettent en valeur les meilleures pratiques et exemples de réussites du secteur agricole en Autriche, au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne, en France, au Danemark, aux Pays-Bas, en Espagne, en République tchèque, en Suisse, en Pologne, en Ukraine, en Biélorussie, en Chine, au Japon, etc ... Cette année, la Serbie est le pays partenaire de l'exposition «Golden Autumn».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: FAO

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.