Cote d'Ivoire: Le budget 2018 passe de 6756 milliards de FCFA à 6931

Le mercredi 9 octobre 2019, au sortir du Conseil des ministres tenu à la Présidence de la République à Abidjan-Plateau, le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement, a indiqué que le budget de l'État pour l'année 2018, est passé de 6756 milliards de FCFA à 6931 milliards de FCFA.

«Le budget de l'État pour l'année 2018 a été arrêté en équilibre, en ressources et en charges, à 6756 milliards de FCFA, par la loi de finances du 27 décembre 2017 portant budget de l'État pour l'année 2018.

En cours de gestion, des aménagements ont été opérés pour les besoins de la bonne conduite des opérations prioritaires de l'État.

L'ensemble de ces modifications s'est équilibré en ressources et en dépenses à 175 milliards de FCFA. Portant ainsi le niveau du budget de l'État de 6756 mollards FCFA à 6931 milliards FCFA», a-t-il expliqué.

Sidi Touré a fait savoir que le Conseil a adopté le projet de loi sur ce budget et donné son accord pour qu'il soit mené devant les députés, pour règlement.

« La Cour des comptes ayant produit un rapport définitif sur l'exécution du budget 2018 ainsi qu'une déclaration générale de conformité, le Conseil a donné son accord en vue de la transmission du projet de loi de règlement du budget de l'État pour l'année 2018, au parlement », a-t-il précisé.

Aux direx du porte-parole du gouvernement, la loi de finances 2018 a été exécutée dans un environnement socio- économique et politique «globalement propice, marqué par de fortes actions de décrispation telles que l'amnistie et l'organisation d'élections municipales et régionales apaisées. Et par la mise en œuvre satisfaisante du plan d'action et de développement 2016-2020 ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.