Afrique: L'extrême pauvreté va devenir un phénomène exclusivement africain en 2030 (BM)

Citoyens ougandais frappés par la pauvreté.

Dakar — L'extrême pauvreté va devenir un phénomène presque exclusivement africain à l'horizon 2030 faute d'initiatives d'envergure pouvant permettre la création de débouchés économiques et l'atténuation des risques pour les pauvres, a indiqué la Banque mondiale dans un rapport consacré à la conjoncture économique africaine.

"Faute d'initiatives d'envergure pour créer des débouchés économiques et atténuer les risques pour les pauvres, l'extrême pauvreté va devenir un phénomène presque exclusivement africain à l'horizon 2030", lit-on dans ce rapport rendu public mercredi à Washington.

Le document intitulé "Africa's Pulse" rappelle qu'en 2015 déjà, quatre Africains sur dix, soit plus de 416 millions d'individus, survivaient avec moins de 1,90 dollar par jour.

La lutte contre la pauvreté doit donner aux pauvres les moyens d'agir et s'attacher à accélérer la transition démographique et la baisse des taux de fécondité, préconise la Banque mondiale dans son rapport.

L'institution financière internationale appelle également à mieux tirer parti du système alimentaire par la valorisation de l'agriculture et le développement des activités rurales non agricoles.

Elle invite dans le même temps à s'intéresser aux facteurs de risque et de conflit et à augmenter et optimiser l'allocation de fonds publics pour améliorer le quotidien des plus vulnérables.

La résorption des inégalités entre les hommes et les femmes en matière de santé, d'éducation, d'autonomie et d'emploi sera essentielle, souligne le rapport.

Il fait remarquer que l'Afrique subsaharienne est la seule région du monde pouvant se targuer d'avoir plus de femmes au profil entrepreneurial que d'hommes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.