Tunisie: L'agence TAP et l'ANME signent une convention de partenariat pour la maitrise de l'énergie et le déploiement de l'énergie renouvelable

Tunis — L'Agence Tunis Afrique Presse (TAP) et l'Agence nationale de maîtrise de l'énergie (ANME) ont signé, mercredi, à Tunis, une convention de partenariat d'une durée de 5 ans renouvelables dans le domaine de la maitrise de l'énergie.

Signée par le directeur général de l'ANME, Ridha Berjab et le président directeur général de l'Agence TAP, Rachid Khechana, cette convention prévoit, d'une manière générale, une assistance technique et financière de la part de l'ANME pour l'installation d'une centrale d'énergie solaire photovoltaique (PV) et une collaboration pour la sensibilisation du grand public, à travers une médiatisation des actions de maitrise de l'énergie, principale vocation de l'ANME.

Dans le cadre de cet accord de 7 articles, l'agence TAP envisage de mettre en place, en premier lieu, des mécanismes d'éfficacité énergétique (interventions pour le changement du dispositif d'éclairage, de climatisation, bureautique...) à même de réduire sa consommation d'électricité et d'installer, dans une deuxième étape, une centrale solaire photovoltaïque d'une capacité estiméé à 60 kilo volt-ampère (KVA) (218 panneaux PV).

D'après les responsables du service énergie au sein de l'agence TAP, les actions d'efficacité d'énergie pourraient aider à réduire la consommation d'électricité de l'agence d'environ 40%.

L'agence TAP, en tant qu'établissement public, oeuvre à trouver une solution plus verte pour la production de son énergie et à contribuer aux efforts nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Actuellement, l'électricité qui alimente l'agence provient du réseau national d'électricité à travers la STEG.

"La facture d'électricité de l'agence est d'une moyenne annuelle de 7000 dinars par mois. Un coût très élevé qui pourrait être réduit considérablement à travers ce partenariat gagnant-gagnant avec l'ANME", a déclaré le PDG de TAP, Rachid Khechana, à l'occasion de la signature de la convention.

D'après lui, la réalisation des actions prévues par cette convention vont non seulement profiter à l'agence, en tant qu'établissement public, mais aussi à la communauté nationale en général, puisque toute économie dans les dépenses de l'agence permet automatiquement de réduire les dépenses publiques destinées à cet établissement dans le cadre du budget de l'Etat.

"Nous voulons aussi donner l'exemple à d'autres entreprises et établissements publics pour qu'ils s'engagent dans ce genre de partenariat gagnant-gagnant à même de promouvoir l'énergie renouvelable et la maitrise de l'énergie ainsi que la sensibilisation des citoyens quant aux gains provenant de toute action d'efficacité énergétique", a-t-il encore dit.

De son côté, le directeur général de l'ANME, Ridha Berjab a indiqué que la présente convention aiderait l'agence à avoir "un appui médiatique important, vu la place de l'agence TAP sur la scène médiatique en Tunisie et aussi sa crédibilité".

Il a reconnu le rôle des médias dans la sensibilisation à la maitrise de l'énergie et à la transition vers le déploiement des énergies propres.

"La collaboration avec l'agence TAP prévoit un accompagnement pour la mise en place de mécanismes d'efficacité énergétique avant le passage à l'autoproduction d'électricité à partir des énergies renouvelables", a-t-il précisé.

Fethi Hanchi, directeur de l'utilisation rationnelle de l'énergie au sein de l'ANME a qualifié d"excellent exercice", la présente collaboration entre les deux agences pour la réalisation d'un objectif déjà fixé par le gouvernement tunisien: réduire la consommation d'énergie du secteur public de 20% d'ici 2021.

"Le projet de l'agence TAP va nous servir d'exemple pour généraliser l'expérience et l'étendre à d'autres établissements publics", a-t-il dit, relevant que les investissements que la TAP gagnerait grâce aux actions d'efficacité énergétique pourraient être réinvestis dans des projets d'énergie renouvelable.

Une commission mixte ANME-TAP, sera créée bientôt pour assurer le suivi des actions d'efficacité énergétique et aussi établir, en détail, le plan d'actions communes dans le domaine de la maitrise de l'énergie et de promotion de l'énergie renouvelable.

En effet, l'agence TAP ambitionne d'obtenir le certificat de conformité à la norme ISO 50001 qui vise l'amélioration de la performance énergétique des entreprises et organisations . "Sa mise en place n'est pas seulement une source d'économie énergétique potentielle pour les entreprises, mais aussi une contribution importante à la réduction de la demande d'énergie mondiale", selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.