Cote d'Ivoire: Tournoi Ufoa des nations 2019 - Gouaméné Maxime tire les leçons de Thiès

Les Eléphants ont été éliminés de la compétition à l'étape des demi-finales par le Ghana. Le Ghana a brisé le rêve de la Côte d'Ivoire de disputer sa première finale du Tournoi Ufoa des nations. Les Eléphants locaux ont été battus en demi-finale mardi par les Black Stars (1-3).

Une défaite que le sélectionneur ivoirien, Maxime Gouaméné, explique par l'inexpérience de son groupe. « Sur ce dernier match perdu face au Ghana, nous n'avons pas fait preuve d'agressivité.

Et les Ghanéens nous ont dominés individuellement et collectivement. On a pris des buts trop faciles à mon sens. Il faut donc tirer les leçons. Les joueurs doivent comprendre qu'il faut être efficaces et aller à l'essentiel », a-t-il déclaré.

Beaucoup de regrets pour l'entraîneur de la Côte d'Ivoire qui pense qu'en plus du manque d'agressivité, ses joueurs n'étaient pas totalement concentrés dans cette rencontre. « A un moment donné, ce n'est plus la tactique qui fait la différence.

On a essayé de vouloir trop jouer, et on a payé cash », a-t-il renchéri. L'aventure sénégalaise terminée, les Eléphants locaux se focalisent désormais sur l'important match du 20 octobre contre le Niger. Un match comptant pour le dernier tour qualificatif du Chan 2020.

Au match-aller, les Pachydermes ivoiriens s'étaient inclinés à Niamey (0-2). Le tournoi de l'Ufoa a servi de préparation pour Maxime Gouaméné et ses joueurs et il estime avoir beaucoup appris. «

Nous sommes venus à la coupe Ufoa pour profiter de cette compétition pour faire notre préparation du dernier tour des éliminatoires du Chan.

Nous avions vraiment besoin de ce tournoi pour voir notre niveau. Trois matches, deux victoires et une défaite, il y a beaucoup d'enseignements à tirer sur le plan tactique et mental.

On va tirer les leçons et essayer de nous améliorer. Il faut le reconnaître, ce sont des matches de niveau international ; il faut se montrer costauds.

Le match que nous avons livré contre le Ghana sera identique à celui face au Niger qui a du talent et qui va défendre crânement ses deux buts acquis à Niamey », a indiqué l'entraîneur des Eléphants.

L'autre regret de Maxime Gouaméné, ce sont les blessés enregistrés dans son groupe au terme de ce tournoi. « Nous sortons du tournoi avec des blessés.

Espérons que ces joueurs retrouvent leur capacité pour qu'on fasse le maximum », a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.