Congo-Brazzaville: Kick-boxing et jiu-jitsu - Dr Tchicaya Missamou livre quelques techniques de combat

Le pratiquant des arts martiaux a animé une séance d'entraînement intense, le 8 octobre au dojo La gendarmerie de Bifouiti, au profit des athlètes congolais qui participent aux compétitions internationales.

L'objectif était de travailler sur le moral des athlètes puisque, selon le Dr Tchicaya Missamou, les combattants sont souvent confrontés aux problèmes de confiance en soi sur le ring ou le tatami. « Vous devez toujours croire en vous, même si vous êtes menés. Il suffit d'avoir les pensées positives et être concentrés, les choses se réaliseront comme dans un film », a indiqué cet ancien élève de l'école de gendarmerie de Bifouiti,

Ce moment de travail s'est inscrit, en effet, dans le cadre du partage de connaissances et d'expériences. Les différents bénéficiaires ont découvert quelques techniques fondées sur la performance physique, l'émotionnel et le spirituel. « Ce sont les arts martiaux qui m'ont permis d'arriver aux Etats-Unis. La séance d'aujourd'hui était fondée sur le cardio ; le but était de stimuler la performance physique pour enclencher la performance émotionnelle afin de finir avec la performance spirituelle », a précisé le Dr Tchicaya Missamou.

Accompagné des Mes Valère Koubikana, ceinture noire 8e dan, Kiss Moukala, responsable du dojo La gendarmerie et Fofana Aboubacar, directeur technique national de full contact, le Dr Tchicaya Missamou a, durant une heure et dans un rythme accéléré, aidé ces habitués des grandes compétitions à améliorer leur façon d'observer un adversaire, leur esprit de résistance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.