Madagascar: Circulation - Des bouchons pour cause de réfection

Les nerfs des conducteurs sont mis à mal en raison des bouchons qui règnent à Antananarivo depuis trois jours maintenant.

Pour faire le trajet Ivandry - Antanimena, on peut compter une heure, voire plus actuellement. La raison ? La réfection des routes, indispensables mais qui entraînent beaucoup de gênes chez les usagers de la route. Mais il n'y a pas que cet axe, une partie de la route entre Andravoahangy Ambony et Andravoahangy Ambany, la route Analamahitsy - Ambohitrarahaba sont également touchées par des travaux de réfection sans parler de la route de Besarety où les travaux commencent à durer selon certains chauffeurs.

Pour l'axe Andravoahangy Ambony, la Commune Urbaine d'Antananarivo a publié un communiqué mentionnant que la route sera fermée jusqu'au 20 octobre 2019. Ceux qui comptent se rendre à Ampandrana sont donc priés de suivre les trajets suivants : Andravoahangy Ambony - Ankaditapaka-Ankadifotsy (Station Shell)- croisement Ambodivona- Andravoahangy Ambany ou bien Andravoahangy Ambony - Tsiazotafo-Behoririka - Andravoahangy Ambany.

Enfin, la CUA a aussi avancé que trois routes ont été ouvertes pour alléger les embouteillages en centre ville. Les automobilistes peuvent donc emprunter les routes suivantes : Soarano- Behoririka ; Petite vitesse - Ambodin'Isotry ; et Andohan'Analakely - Ambodifilao (devant l'EPP Rabearivelo). Ainsi, des agents de la CUA informent déjà les commerçants sur ces axes en ce moment.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.