Tunisie: Libération de Nabil Karoui - "La justice a été faite et aucune transaction n'a été conclue" (Oussama Khelifi)

Tunis — "La cour de cassation a rendu justice à Nabil Karoui et a restauré son droit", a déclaré Oussama Khelifi, un des dirigeants du parti "Coeur de la Tunisie", après la libération mercredi soir du leader de ce parti.

"La première décision prise par Karoui est de rencontrer ses partisans et sa famille au siège du parti afin de leur envoyer un message rassurant et d'encourager tous ceux qui veillent à la bonne marche du parti, pour poursuivre leur action et exprimer également la grande responsabilité du parti envers l'unification de tous les Tunisiens et des Tunisiennes", a déclaré Khlifi à la presse mercredi soir au siège du parti, situé aux berges du lac, où Nabil Karoui est arrivé après sa sortie de la prison de Mornaguia.

Au sujet de la demande de report du second tour de l'élection présidentielle, prévu le 13 octobre, le responsable du Coeur de Tunisie a réitéré ce souhait, estimant qu"un report est dans l'intérêt du pays, d'autant qu'il ne reste plus que deux jours avant le deuxième tour, rendant le principe d'égalité des chances vide de sens et irréaliste".

"Les deux candidats devraient avoir les mêmes chances de rencontrer les citoyens et de proposer leurs programmes pour que l'électeur soit au fait de leurs choix le jour du scrutin", a-t-il ajouté, exprimant "l'espoir que les organisations nationales et l'Instance électorale prendront la bonne décision".

En ce qui concerne les éventuelles alliances, Khelifi a souligné que le chef du parti était toujours opposé à l'alliance avec Ennahda pour des divergences de projets, soulignant que le Cœur de la Tunisie "resterait dans l'opposition constructive et dans la défense des intérêts du peuple loin de la politique politicienne".

Il a souligné que la priorité du parti aujourd'hui "se limitait à la présidentielle et se concentrait à la communication du parti avec les citoyens et la présentation de son programme".

De son côté, Nabil Karoui n'a fait aucune déclaration à la presse au siège du parti où les partisans de Coeur de Tunisie ont célébré la libération de leur dirigeant.

Nabil Karoui, incarcéré depuis le 23 août dernier, pour suspicion de "blanchiment d'argent" et "fraude fiscale", a été libéré mercredi à 19h00.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.