Rwanda: Diplomatie - Paul Kagame attendu à Bangui

Le président rwandais se rendra dans la capitale centrafricaine, le 15 octobre, dans le cadre d'une visite d'Etat, à l'occasion de la première Commission mixte entre le Rwanda et la Centrafrique, a-t-on appris.

Au cours de la visite, les autorités rwandaises et centrafricaines vont s'employer à raffermir les relations bilatérales. A l'issue d'un tête-à-tête entre les chefs d'Etat, les deux parties signeront plusieurs accords bilatéraux dans les domaines économiques et stratégiques. Au menu de leur rencontre figurent notamment la question de sécurité de la République centrafricaine (RCA), l'accord de défense et de sécurité entre les deux pays, la croissance économique, les finances et banques, y compris l'échange commercial.

Selon un communiqué de presse, la rencontre de haut niveau entre les deux chefs d'Etat va effectivement s'inscrire dans le cadre de la consolidation des relations avec « le Rwanda qui est passé du théâtre de l'un des pires génocides de l'histoire au statut de modèle pour plusieurs pays africains ». Le texte exhorte le peuple centrafricain à se mobiliser pour réserver un accueil chaleureux à leur hôte, qui « a toujours soutenu la République centrafricaine durant ses crises récurrentes ».

La visite de Paul Kagame serait très capitale pour les Centrafricains pour la simple raison que le président rwandais table toujours sur le retour définitif de la paix en RCA et sa stabilité durable, mais aussi parce qu'il s'est engagé à soutenir son homologue centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, dans la reconstruction de son pays.

Le Rwanda est l'un des partenaires clés de la RCA, très impliqué dans la formation des militaires des Forces armées centrafricaines. Notons aussi l'importante présence des soldats rwandais dans les contingents des casques bleus de la mission onusienne en Centrafrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.