Congo-Kinshasa: [Composition des cabinets] UDPS - Augustin Kabuya invite les Ministres à suivre l'exemple du Président Félix Tshisekedi

Au cours de la matinée politique du mercredi 9 octobre, au siège national du parti dans la commune de Limete 11ème rue, le Secrétaire Général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social -UDPS-, Augustin Kabuya, a insisté sur la composition des cabinets ministériels UDPS où, selon lui, 70% doivent être membres du parti.

Il a demandé à ce que le clientélisme soit évité dans la composition du cabinet. Pour lui, les ministres de l'UDPS doivent suivre l'exemple du Président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi, qui, lui, avait consulté le parti avant la composition de son propre cabinet.

Dans son intervention, le Secrétaire Général de l'UDPS a déclaré qu'une poignée de ministres est revenue à la raison, en acceptant des listes des membres qui viennent du parti pour constituer leur cabinet. «Nous avons suivi beaucoup d'émissions animées dans les organes de presse, nous avons entendu que certains pensaient que les ministres avaient raison de refuser de ne plus accepter les listes des membres des cabinets venant de leur parti politique», a déclaré Augustin Kabuya.

A l'exemple du Président de la République Félix Tshisekedi, en étant l'élu du peuple, il a fait recourt à son parti qui est l'UDPS, pour constituer son cabinet de travail. Aussi, Kabuya a-t-il insisté pour que les ministres puissent eux aussi emboîter les pas. «Je vais vous dire une chose, le Chef de l'Etat est un élu du peuple, mais pour composer son cabinet, il s'était référé à son parti politique, il pouvait se référer à lui-même puisqu'il était élu par tout le monde. Dire que dans l'UDPS, il n'y a pas une crème intellectuelle c'est une insulte. L'UDPS est une pépinière de l'intellectualisme», a-t-il dit.

Il sied de rappeler qu'au début du mois de septembre, l'UDPS avait rappelé aux membres du gouvernement issus du parti qu'il attend d'eux l'organigramme de leurs cabinets respectifs, seuls le Ministre de tourisme Yves Bunkulu et le Vice-ministre des finances Junior Mata avaient remis les leurs en date du 12 septembre dernier auprès du Secrétaire Général du parti, Augustin Kabuya.

Pari ailleurs, il a glissé un mot à propos de la marche projeté le 19 octobre par le Comité Laïc de Coordination, CLC. Il a mis en garde le CLC contre toute sorte de provocation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.