Angola: Appel aux entrepreneurs d'investir dans le secteur de l'hôtellerie

Moçâmedes (Angola) — Le vice gouverneur de Namibe pour le secteur technique et infrastructures, José Tchindongo António, a appelé mardi, à Moçâmedes, les entrepreneurs nationaux et étrangers à investir fortement dans le secteur de l?hôtellerie et du tourisme de la région, afin de tirer parti du potentiel touristique.

Le gouvernant qui parlait au terme de la visite da la ministre de l'Hôtellerie et Tourisme, Ângela Bragança , qui a inspecté certains zones touristiques existantes dans la localité de Montinapa et dans la municipalité de Bibala, a informé que de nombreux sites touristiques n'étaient pas encore exploités.

A cet effet, il a indiqué que les portes étaient ouvertes à tous ceux qui sont intéressés à investir dans ce domaine.

Il a fait savoir que le gouvernorat provincial avait dans son portefeuille, dans le cadre de ses politiques, l'amélioration du centre touristique de Montipa et d'autres sites qui ont besoin d'être valorisés et exploités, pour attirer des touristes nationaux et étrangers.

À l'occasion, la ministre de l'Hôtellerie et Tourisme, Angêla Bragança, a indiqué que la province avait de fortes potentialités touristiques, ce qui encouragerait les hommes d'affaires d'investir pour stimuler ces activités, générant ainsi plus de revenus pour les coffres de l'État.

"Au cas d'un fort investissement dans les sites touristiques, le secteur pouvait générer beaucoup de revenus pour l'État, ainsi que créer des emplois pour la jeunesse », a conclu la gouvernante.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.