Sénégal: Journée d'évaluation du pèlerinage 2019 par les voyagistes privés - 28 recommandations declinées en 7 points, pour un hajj 2020 sans anicroche

10 Octobre 2019

Le Regroupement national des organisateurs privés du Hadjj et de la Umrah (RENOPHUS) a organisé hier, mercredi 9 octobre, à l'Institut Islamique de Dakar, une journée d'évaluation du pèlerinage, édition 2019.

Au terme de cette journée, des résolutions et des recommandations tournant au tour de sept (7) points seront remis aux autorités ainsi qu'à la Délégation générale au pèlerinage aux Lieux saints de l'Islam pour une meilleure organisation de l'édition 2020.

Au sortir du pèlerinage 2019, quelques difficultés ont été notées dans l'organisation ainsi que la condition de vie de pèlerins lors du Hadjj.

C'est sans nul doute la raison pour laquelle le Regroupement national des organisateurs privés du Hadjj et de la Umrah (RENOPHUS) a tenu, hier mercredi, une journée d'évaluation du pèlerinage à la Mecque 2019, à l'Institut Islamique de Dakar.

Lors de cette rencontre, le colonel Moustapha Diongue, président du RHENOPHUS, dans sa déclaration, a soulevé sept (7) points qui feront l'objet de discussions.

«À la fin du pèlerinage 2019, on a enregistré quelques problèmes, raison pour laquelle on a tenu à organiser cette journée d'évaluation pour rectifier et proposer des améliorations pour la prochaine édition», a révélé M. Diongue qui, dans sa déclaration, a annoncé qu'un document de sept (7) points a été élaboré et vingt-huit (28) solutions ont été proposé dans la résolution dans le souci de faire mieux à la prochaine édition du Hadjj, en 2020.

Selon le colonel Diongue, les sept (7) points étudiés au cours de cette journée sont à voir avec les regroupements et les quotas, la mission d'évaluation en Arabie Saoudite, le transport aérien, la restauration à Mouna, Arafat et à la Mecque, les tentes à Mouna et Arafat et le transport interne.

Il y a aussi les visas des étrangers, les stickers, le portail électronique saoudien et le portail national et en fin l'IATA (relatif aux agréments des agences). Autant de questions soulevées par le RENOPHUS qui interpellent les autorités invitées à y réfléchir.

D'ailleurs, le secrétaire permanant de la Délégation générale au pèlerinage (DGP) aux lieux saints de l'Islam, Pape Ousmane Sèye a assuré que les résolutions et les conclusions seront examinées, étant donné qu'il est persuadé qu'elles tendent sans nulle doute vers une meilleure organisation du pèlerinage, dans l'intérêt de tous les acteurs.

Le secrétaire permanant de la DGP de conclure en affirmant que le souci permanant de tous les intervenants dans l'organisation du Hajj, c'est de mieux faire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.