Togo: Peine revue à la baisse mais l'activiste ne sortira pas de prison avant la Présidentielle de 2020

Foly Satchivi ne participera pas à l'élection présidentielle de 2020. Le délibéré de la Cour d'Appel dans l'affaire Foly Satchivi est connu.

Selon le délibéré rendu public ce jour au cours d'une nouvelle audience à Lomé, la Cour tout en annulant le jugement rendu par le Tribunal, en ce qui concerne le délit de trouble aggravé à l'ordre public retenu contre Foly Satchivi. Elle a infirmé partiellement le jugement quant au délit d'apologie des crimes et délits.

Toutefois, la Cour d'appel l'a condamné, en conséquence à « 28 mois d'emprisonnement dont 6 de sursis ». Ce qui en conséquence reviendrait à 22 mois au lieu de 24 comme retenu précédemment par le Tribunal.

L'activiste et Porte-parole du Mouvement En Aucun Cas, ayant purgé 14 mois en prison, il lui reste encore huit (8) mois à faire derrière les barreaux. Dès lors il ne devra être libre de ses mouvements que qu'après les élections présidentielles de 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.