Gabon: Les agents de la Première chaine en grève

10 Octobre 2019

Les agents de Gabon Première sont en grève depuis quelques jours déjà. Hier mercredi 09 octobre, beaucoup d'entre eux ont battu le macadam pour exprimer leurs mécontentements. Ils réclament leur redevance audiovisuelle et cinématographique(RAC) et dénoncent son détournement qui serait opéré au sein de leur ministère de tutelle. Ces agents de mauvaise humeur interpellent le Premier ministre à trouver une solution qui n'a que trop durée.

Ils sont à leur cinquième jour de grève. Ils réclament leur redevance audiovisuelle et cinématographique(RAC). C'est d'ailleurs ce qui fâche les agents de Gabon Télévision. Ils ont décidé d'offrir le service minimum. Banderole en mains, sifflets et Vouvou Zella à la bouche, on pouvait entendre les grévistes crier « Les affamés, allez manger, les affamés, allez mendier... », comme pour exprimer leur agacement à l'endroit de leurs différents dirigeants. Ces agents en colère ont aussi lancé un appel au Chef du Gouvernement. « Monsieur le Premier ministre Notre redevance audiovisuelle et cinématographique(RAC) est détournée au ministère de la Communication » peut-on lire sur une des banderoles.

Interrogée sur les raisons du mouvement d'humeur, Aminata informe à la presse qu'ils sont à leur cinquième jour de grève et qu'ils ont réduit leur service minimum. « Nous avons une redevance audiovisuelle et cinématographique qui passe depuis trois ans. Et depuis ces trois années, plus de deux milliards de francs cfa sont distribués au ministère entre le Ministre et ses collaborateurs, sans que cela n'émeuve personne » dénonce haut et fort, cette syndicaliste reconnue du monde de la communication.

Par la voix d'Aminata, les syndicalistes refusent d'oublier le passer pour construire l'avenir. Ils estiment que c'est avec ce passé que l'on construit l'avenir. Ils refusent de fermer les yeux devant un tel scandale, un tel détournement au moment où le pays traverse des moments difficiles. « Il faut que tous ceux qui ont géré, rendent des comptes » crie-t-elle.

Ces agents de Gabon Télévisons et de Radio Gabon souhaitent que leurs primes de rendements soient payés. En attendant, c'est le service minimum.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.