Cameroun: Navy l'intouchable - Sacré bout de... flamme

Depuis 2018, la jeune camerounaise est le nouveau visage de l'humour.

Sa web série est un succès sur la toile. Du haut de son mètre 62, énergique, drôle, le nouveau personnage qui égaie l'humour camerounais a eu 17 ans, le 13 septembre dernier. Sa particularité, réside dans son sens de la spontanéité. Normal, chez elle l'humour est inné. Lorsque dès la tendre enfance, l'on a su apprendre des grands noms de l'art du rire tels Claudia Tagbo, Gad Elmaleh, Jamel Debouze... en matière de style, on a de qui tenir. L'humour, elle y est par amour ; de plus comme elle le dit si bien : « Quand je fais de l'humour je me sens moi-même. C'est mon univers ».

Sa première scène, elle s'en souvient encore. C'était à Douala, sur les planches du Slam Up organisé par l'artiste Lydol. Cette expérience a su la convaincre, de ce qu'elle ne s'est pas trompée, en se lançant dans ce domaine artistique. C'est la rencontre avec le réalisateur, Professeur Fly qui l'aura convaincu, incité, à passer au petit écran. Yvana Mengue, alias Navy l'intouchable, enregistre à son actif, une saison déjà de sa web série éponyme. Sept épisodes au goût d'un essaie plutôt réussi. La saison 2 en cours, prévoyant une trentaine d'épisodes, rallie plusieurs de ses paires à son projet. Parmi eux, Ulrich Takam, Cool Black... Entre répliques, présence scénique et transposition du vécu, la nouvelle bachelière (option CG), aspirant à une spécialisation académique en Audit-contrôle et gestion, a des rêves pleins les yeux.

Parmi eux, celui de faire des scènes internationales à la hauteur de celles de ses modèles. En attendant, chaque lundi à 15h, est publié un nouvel épisode de sa série éponyme. Le succès elle l'attend et y croit dur comme fer, à force de prières. Dans l'art du rire, elle n'entend pas être une naufragée, il en faudra beaucoup donc pour la décourager. Son message est simple : « quand l'on décide d'entreprendre quelque chose, un rêve, une passion et qu'on ne dispose pas encore des moyens adéquats pour s'exprimer, il faut tout de même se battre pour atteindre ses objectifs. Surtout ne pas se laisser abattre par les péripéties de la vie. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.