Burkina Faso: Le collectif des syndicats de l'aéronautique civile suspend son mot d'ordre de grève de 48 heures

10 Octobre 2019

« Il y a certains engagements qui sont pris par le Premier ministre qui sont de nature à nous rassurer. Notamment celui de nous impliquer dans tout le processus, c'est un engagement assez fort intéressant. Le Premier ministre a pris l'engagement de nous mettre avec le comité de pilotage », a déclaré Ahmed Lamizana, porte-parole du collectif au micro de nos confrères de Radio Oméga.

Les syndicalistes ont affirmé également avoir foi à la promesse du chef du gouvernement mais disent rester vigilant. En cas de non respect de la promesse et des garanties, ils ont assuré qu'ils « réactiveront le mot d'ordre de grève ».

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 10 octobre 2019, le gouvernement s'est félicité de « l'esprit de dialogue qui a prévalu lors des échanges et invite les différents acteurs de continuer à privilégier le sens de l'intérêt national ».

Si cette grève avait eu lieu, tous les avions au départ de l'aéroport international de Ouagadougou allaient rester cloués au sol et aucun atterrissage n'allait être possible.

Le collectif des syndicats de l'aéronautique civile avait décrété cette grève de 48 heures pour dénoncer le projet de convention de délégation de service public de l'aéroport international de Donsin dont le vol inaugural est prévu en principe pour 2021.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.