Cote d'Ivoire: Métro d'Abidjan - Un protocole d'accord pour le démarrage des travaux signé

10 Octobre 2019

Le démarrage des travaux de la ligne 1 du Métro d'Abidjan sera effectif très bientôt. Selon une note de la Primature, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a présidé hier mardi 8 octobre la signature d'un protocole d'accord entre l'Etat de Côte d'Ivoire et l'entreprise Bouygues Construction pour le démarrage des travaux.

Les documents du protocole d'accord ont été paraphés par les ministres Amadou Koné (Transports), Adama Coulibaly (Economie et Finances) et Moussa Sanogo (chargé du Budget et du Portefeuille de l'Etat) pour la partie ivoirienne.

Alain Descamps (président de la société Ade Transport) et Philippe Amequin (président de la société Bouygues Construction), représentaient l'entreprise Bouygues. Depuis le lancement des travaux de la ligne 1 du Métro d'Abidjan le 30 novembre 2017 par les présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron, les Ivoiriens piaffent d'impatience de voir sortir de terre ce train urbain qui va révolutionner et fluidifier le transport dans la capitale économique ivoirienne.

La Ligne 1 du métro d'Abidjan emprunte en majeure partie l'emprise existante de la voie ferrée Abidjan - Ouagadougou concédée à la Société internationale de transport africain par rail (SITARAIL). Cette ligne est constituée de deux (2) voies ferrées à écartement standard (1,435 m) côtoyant la voie métrique existante en majeure partie.

D'une longueur totale de 37,5 km, elle relie sept (7) communes du district d'Abidjan que sont du Nord au Sud : Anyama, Abobo, Adjamé, Plateau, Treichville, Marcory et Port-Bouët. Les travaux qui s'élèvent à environ 893, 84 milliards FCFA sont prévus s'achever en 2023

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.