Cameroun: Trois enseignants enlevés à Bamenda par des groupes armés

11 Octobre 2019

Les informations en provenance de Bamenda, la capitale régionale du nord-ouest Cameroun et dévastée par la crise anglophone depuis plus de trois ans ne sont pas toujours bonnes. Une fois de plus, hier mardi 08 octobre, trois enseignants ont été enlevés par des hommes armés. Informations confirmées par les autorités locales.

Selon les populations locales et plusieurs autorités de la ville de Bamenda, les trois enseignants enlevés appartiennent à l'école primaire catholique Saint-Joseph de Bamenda

L'enlèvement de ces enseignants intervient à moins d'une semaine de la fin du grand dialogue national , dialogue initié par le chef de l'Etat camerounais et supposé décanter la situation dans les régions anglophones du Cameroun.

Les recherches étaient toujours en cours jeudi soir pour les retrouver.

Les séparatistes ont décrété un boycott des établissements scolaires.Dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, une crise socio-politique sans précédent s'est installée fin 2016, qui s'est transformée fin 2017 en conflit armé.

Des affrontements entre armée et séparatistes, agissant en groupes épars dans la forêt équatoriale, s'y produisent quasiment tous les jours depuis plusieurs mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.