Soudan: Politiciens - Les rencontres de Daglo avec les envoyés étrangers sont en faveur de la paix

Khartoum — - Des Politiciens ont salué les efforts déployés par le Lt-Gén. Mohamed Hamdan Daglo, membre du Conseil de la Souveraineté et Commandant des Forces de Soutien Rapide (FSR), pour œuvrer en faveur d'une Paix Globale et Durable dans le pays.

Mahmoud Idriss Terab, Président du Parti du Soudan Future (anciennement le Mouvement pour la Justice Révolutionnaire), a déclaré à SUNA que les rencontres de Daglo avec les Emissaires des Nations Unies et de l'Union Africaine (UA), le Secrétaire Général Adjoint aux Opérations de Maintien de la Paix et le Ministre des Affaires Etrangères du Qatar, Mutlag Al-Ghahtani, avaient permis de franchir une étape importante cette semaine.

Il a exprimé l'espoir que les Négociations de Paix à venir, qui devraient commencer le 14 Octobre courant à Juba, seront couronnées de succès "Nous devons accélérer l'Arrêt de la Guerre et passer au Stade de la Construction et de la Reconstruction", a-t-il déclaré.

De son côté, Osman Ibrahim Al-Taweel, Président du Mouvement des Indépendants Nationaux Libres, a déclaré à SUNA que l'Option de la Paix est devenue un Choix Stratégique pour tous les Soudanais, en particulier après le départ de l'Ancien Régime et le Succès de la Glorieuse Révolution de Décembre. Il a appelé les Dirigeants des Mouvements Armés à s'égarer à la Paix dans une consolidation de la paix durable. "L'Economie du pays est épuisée par la Guerre et nous devons mettre fin à ce Gaspillage jusqu'à ce qu'il se Redresse", a-t-il déclaré.

La Présidente du Parti Al-Ghad (Demain), Noreen Abdel-Ghafar, a déclaré que ces réunions soulignaient l'Intérêt Régional et International pour le Processus de Paix au Soudan, soulignant le rôle que les Emissaires Internationaux peuvent jouer pour faire avancer les points de vue en présentant des Idées et des Visions Susceptibles de faire avancer le Règlement de Paix.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.