Cote d'Ivoire: A Abidjan, un forum pour inciter les jeunes à parler de la paix

En Côte d'Ivoire, un évènement dédié aux jeunes et à la paix se tient à Abidjan. Le forum « Youth 4 Peace » a ouvert ses portes ce jeudi. Et pendant trois jours, les visiteurs peuvent discuter de la lutte contre la violence et la contribution des plus jeunes pour pacifier leur environnement.

Et si la jeunesse était le meilleur rempart contre les violences électorales et la fracture sociale ? C'est ce que veulent croire les initiateurs de l'évènement « Youth 4 Peace » qui organisent des échanges autour de la consolidation de la paix.

Un évènement qui tombe à pic dans une Côte d'Ivoire historiquement marquée par les conflits politiques et qui doit élire son nouveau président l'an prochain, pour Arsène Konan, coordinateur des programmes à l'ONG Indigo : « Emmener des jeunes à devenir des acteurs, des producteurs de paix, en fait, c'est contribuer à assoir cette culture de paix qui pourra se pérenniser. 2020, c'est demain, mais la paix on ne la consolide pas juste pour 2020, la paix on la consolide pour toujours, après si ça contribue à apaiser l'enjeu pour 2020, nous on est preneurs. »

L'objectif c'est aussi de changer l'image d'une jeunesse souvent jugée comme porteuse de violence et montrer ses propres initiatives. Exemple avec Béatrice Koffi Aya, étudiante de 25 ans, forcée de travailler depuis l'âge de onze ans pour faire face aux vicissitudes de la vie à Abidjan : «

Ce que je peux dire aux jeunes Ivoiriens c'est de ne pas se laisser intimider par tout ce que nous voyons.

Notre Côte d'Ivoire, a vécu des moments difficiles en année 2002, en 2011, il y a vraiment eu des difficultés. Le plus important c'est de regarder l'avenir et de reconstruire une Côte d'Ivoire nouvelle. »

Les débats vont se poursuivre ce week-end, en plein milieu de la commune populaire d'Attécoubé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.