Maroc: Augmentation du déficit commercial

Les échanges commerciaux au titre des biens ont été marqués par une hausse du déficit commercial de 2,4% à 139,7 milliards de dirhams (MMDH) à fin août 2019 contre 136,4 MMDH une année auparavant, indique l'Office des changes.

Ce résultat s'explique par un accroissement des importations (+9,1 MMDH) plus important que celui des exportations (+5,8 MMDH), relève l'Office des changes dans une publication sur les indicateurs des échanges extérieurs, notant que le taux de couverture s'est établi à 57,4% au lieu de 57,2% un an auparavant.

La hausse des importations de biens est imputable principalement à l'accroissement des achats de biens d'équipement (+6,164 MMDH), des produits finis de consommation (+3,414 MMDH) et de demi produits (+2,881 MMDH), souligne la même source, ajoutant qu'en revanche, les importations des produits énergétiques, de produits bruts et de produits alimentaires ont accusé une baisse respectivement de 1,808 MMDH, 1,103 MMDH et 502 millions de dirhams (MDH).

La facture énergétique a enregistré une baisse de 3,4% (-1,808 MMDH) atteignant 52,145 MMDH à fin août 2019 contre 53,953 MMDH une année auparavant, relève l'Office des changes, notant que sa part dans le total des importations se situe à 15,9% contre 16,9% un an auparavant.

S'agissant des exportations, elles se sont stabilisées au titre des huit premiers mois de 2019 à 188,142 MMDH contre 182,267 MMDH pour la même période de 2018, souligne l'Office qui explique cette hausse par l'accroissement notamment des exportations des secteurs de l'aéronautique (+11,1%), de l'agriculture et agro-alimentaire (+5,3%) et de l'automobile (+2,2%).

En revanche, les ventes du secteur du textile et cuir, du secteur "autres extractions minières", du secteur électronique et celles du secteur industrie pharmaceutique enregistrent une baisse respectivement de -313 MDH, -294 MDH, -255 MDH et -16 MDH.

Par ailleurs, la balance des échanges de services fait ressortir un excédent en hausse de 9,3% à 59,4 MMDH à fin août 2019 contre 54,4 MMDH une année plus tôt, note l'Office, précisant que les exportations ont enregistré une hausse de 3,3%, tandis que les importations ont baissé de 1,9%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.