Maroc: Les potentialités de la région présentées à Charjah

Une délégation d'hommes d'affaires de la Chambre de commerce, d'industrie et de services de Fès-Meknès a présenté, mercredi à Charjah, les potentialités économiques et touristiques de la région.

Lors d'une réunion à laquelle ont assisté l'ambassadeur du Maroc aux Emirats arabes unis, Mohamed Ait Ouali, et le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Charjah, Abdullah Al Owais, les membres de la délégation ont passé en revue les principales potentialités et les mesures incitatives offertes par la région de Fès-Meknès pour les investisseurs des différents pays du monde, notamment des Emirats arabes unis.

Ainsi, les membres de la délégation marocaine conduite par le premier vice-président de la Chambre, Abdellah Abdalaoui, ont mis l'accent sur la diversité du tissu économique de la région, qui compte plus de 4,26 millions d'habitants, répartis sur 8 villes et 34 communautés urbaines couvrant une superficie de plus de 40.000 km2.

Les intervenants ont noté que les activités économiques de la région reposent principalement sur l'agriculture, l'industrie, les services, l'artisanat (900.000 artisans) et le tourisme. Et de noter que la région se caractérise par un climat tempéré et un patrimoine culturel et humain universel, mettant l'accent sur le réseau d'autoroutes permettant d'accéder aux principaux ports nationaux (Tanger Méditerranée et Casablanca), ainsi que l'aéroport Fès-Saiss, relié à de nombreuses capitales à travers le monde, en plus des infrastructures ferroviaires desservant les villes les plus importantes dans la région.

Dans une allocution à cette occasion, M. Ait Ouali a souligné les avancées considérables accomplies par le Maroc dans de nombreux secteurs économiques tels que l'agriculture par le biais du Plan Maroc vert et l'industrie automobile, et qui ont placé le Royaume à l'avant-garde aux niveaux arabe et africain.

Il a relevé que le Maroc, qui a une position géographique proche de l'Europe, adopte des incitations fiscales encourageantes pour les investisseurs et des politiques industrielles et agricoles ambitieuses, dans l'objectif d'attirer les investissements directs étrangers.

Dans une déclaration à la MAP, M. Abdellaoui a noté que la délégation marocaine effectue cette visite à Charjah à l'invitation de la Chambre de commerce et d'industrie de l'émirat, dans le cadre de la consolidation des relations existantes entre le Maroc et les Emirats arabes unis.

Qualifiant cette réunion de fructueuse, il a saisi cette occasion pour jeter la lumière sur les opportunités offertes par le Maroc aux investisseurs émiratis. Et de souligner que le secteur de l'investissement entre le Maroc et les Emirats arabes unis offre des perspectives prometteuses compte tenu des opportunités offertes de part et d'autre.

Au programme de ce séjour, figurent des visites de prospection d'un certain nombre d'établissements et de sites économiques importants dans l'émirat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.