Maroc: Un tirage au sort chaud bouillant en Ligue des champions

La loterie n'a pas été clémente avec le Raja en le plaçant dans un groupe serré. Idem pour le Wydad

Il ne faudra pas s'étonner si les supporters du Wydad finissent par se payer des résidences secondaires à Pretoria. Depuis quelques années, la capitale sud-africaine est devenue un passage obligé pour le WAC et donc, par ricochet, pour ses fidèles fans. Bon évidemment on grossit quelque peu le trait. Un trait d'humour pour plaisanter de l'incroyable destin qui lie le Wydad de Casablanca au Mamelodi Sundowns alors qu'ils s'affronteront pour la énième fois en phase de groupes de la Ligue des champions.

Un groupe C qui a des allures de groupe de la mort tant l'adversité y est relevée. Parce qu'aux Sud-Africains s'additionnent les Algériens de l'Union sportive de la médina d'Alger, plus communément appelée l'USMA, mais encore les Jaune, Bleu et Rouge du club angolais de l'Atlético Petroleos de Luanda.

En gros, c'est un groupe serré et des débats houleux, chauds comme la braise, qui attendent Zoran et ses hommes. Demi-finalistes en LDC avec le Primeiro de Agosto, le coach serbe connaît bien les arcanes du football angolais, après y avoir été champion. En revanche, il y a de sérieux doutes sur sa capacité à évaluer le football algérien et sud-africain. Son inexpérience pourrait être rédhibitoire à ces altitudes élevées à moins que celle emmagasinée par ses joueurs, à la faveur de leur incroyable constance en Ligue des champions depuis plus de trois ans maintenant, ne rééquilibre le tout.

Cette constance, les joueurs du Raja de Casblanca aimeraient bien l'accumuler à leur tour, eux qui retrouvent la LDC après plusieurs années d'absence, non sans avoir brillé en remportant sa petite sœur, la Coupe de la Confédération. Pour y parvenir, ils vont déjà devoir se coltiner un groupe D de haute volée, composé de leurs souffre-douleurs en finale de la Coupe de la CAF (2017-2018), les Congolais de l'AS Vita Club, des Algériens de la J.S de Kabylie et surtout, du tenant du titre, l'Espérance sportive de Tunis. Un groupe synonyme de clin d'œil du destin, après le micmac à tire larigot qui a rythmé la finale de l'édition précédente. On se demande laquelle des deux équipes sera encouragée par les supporters du WAC ?

Pour ce qui est du groupe A, il comprendra le TP Mazembe (RDC), Primeiro Agusto (Angola), Zesco United (Zambie) et le vainqueur du match devant opposer le 24 courant au Caire, le Zamalek (Egypte) aux Sénégalais de Génération Foot. Le groupe B est composé, quant à lui, d'Al Ahly (Egypte), de l'Etoile du Sahel (Tunisie), d'El Hilal (Soudan) et du FC Platinum (Zimbabwe).

Enfin, le tirage au sort des barrages pour accéder à la phase de groupes de la Coupe de la CAF a mis sur le chemin du Hassania d'Agadir les Zambiens du Green Eagles FC, alors que la Renaissance sportive de Berkane, finaliste de la précédente édition, a hérité de Fosa Juniors Football Club (Madagascar). Les matches aller sont programmés pour le 27 courant alors que la phase retour est prévue le 3 novembre prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.