Congo-Kinshasa: Menacé de disparition suite aux dernières pluies diluviennes - Le quartier Manenga plongé dans la désolation

Après la pluie vient le beau temps, dit-on. Mais, à Kinshasa, les dernières précipitations des pluies qui se sont abattues sur la ville ont laissé pleurs et désolations dans plusieurs quartiers notamment, le quartier Manenga dans la commune de Ngaliema, Maisons, routes et même des églises emportées.

La saison de pluie a fait son grand retour à Kinshasa depuis le mois de septembre dernier mais, depuis l'entame de ce mois d'octobre, l'on enregistre des fortes pluies en vingt quatre heures les 8 et 9 octobre derniers. Si sous d'autres cieux, la pluie est un signe de bénédiction, dans la capitale congolaise, sa venue est porte malheur pour la majorité de riverains et montagnards de la plupart de quartiers dans la ville province de Kinshasa. Souvent on déplore mort d'homme et les dégâts matériels énormes.

C'est le cas du quartier Manenga dans la commune de Ngaliema où les dernières pluies ont laissé une grande désolation à travers la population. Les érosions qui se sont créées à la suite des eaux des pluies ont emporté des habitations de tout genre, heureusement, on y signale aucun mort ni blessé grave. Aussi, apprend-on que quelques individus ont bravé la peur en tentant avec succès de sauver quelques biens de leurs meubles qu'ils ont dû garder chez des voisins.

Signalons que les jeunes du quartier ont essayé pendant la saison sèche d'empêcher la progression de cette érosion, en remplissant plusieurs sacs du sable, mais leurs efforts se sont avérés pas à la hauteur de dégâts inattendus constatés. Giscard Vuna, un des habitants du coin ne cache pas sa peine, « nous ne savons pas où aller en ce moment. Maintenant que notre maison vient de partir. Nous pensions que les efforts faits pendant la saison sèche pour combattre l'érosion allaient être efficaces. Mais voilà que la pluie vient d'emporter notre habitation. Ma famille et moi, nous nous retrouvons dans la rue», se plaint-il la mort dans l'âme.

Par ailleurs, une source bien entrée du coin nous apprend qu'en 2015, voyant ce danger venir, l'ancien gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, avait remis une somme estimable d'argent aux dix responsables des parcelles plus exposées au danger, pour se trouver un logement ailleurs. Malheureusement, aucun d'eux n'a déménagé et aujourd'hui, ils n'ont que des yeux pour pleurer.

Pendant ce temps, la peur a gagné tout l'environ et le reste du quartier craint et redoute les prochaines pluies qui risqueraient de plonger, cette fois, tout le quartier dans le désarroi total. Le SOS est lancé pour venir en aide d'urgence à ces habitants du quartier Manenga en détresse et dont les touchés passent la nuit à la belle étoile avec femmes et enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.