Congo-Brazzaville: Economie numérique - L'Unicef a désormais un fonds en cybermonnaies

Grâce au dispositif lancé récemment, l'agence onusienne pourra dorénavant recevoir, conserver et décaisser des dons en cybermonnaies (ether et bitcoin), souligne un communiqué de presse conjoint de cette agence et la Fondation Ethereum.

L'Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance) est désormais le premier organisme onusien à utiliser les cybermonnaies pour financer des technologies libres bénéficiant aux enfants et aux jeunes du monde entier. En effet, les contributions seront conservées, dans le cadre de ce fonds, dans la cybermonnaie d'origine et seront reversées dans la même monnaie.

Le lancement du Fonds de l'Unicef en cybermonnaies s'inscrit dans les actions régulièrement menées par l'organisation en matière de technologie de la chaîne de blocs. Selon la directrice générale de cet organe onusien, il s'agit d'un nouveau projet enthousiasmant pour l'Unicef.

« Si les économies et les monnaies numériques peuvent façonner la vie des générations à venir, il est important que nous étudions les perspectives qu'elles ouvrent. C'est pourquoi la création de notre fonds en cybermonnaies constitue une étape importante et salutaire en matière d'action humanitaire et de développement », a souligné Henrietta Fore.

Les premières contributions au Fonds de l'Unicef en cybermonnaies proviendront de la Fondation Ethereum. Elles seront versées aux bénéficiaires du Fonds de l'Unicef pour l'innovation et d'un projet coordonné par l'initiative Giga. L'objectif étant de connecter les écoles du monde entier à internet.

Pour la directrice générale de la Fondation Ethereum, Aya Miyaguchi, ce projet conjoint vise, entre autres, à répondre aux besoins élémentaires, faire respecter les droits fondamentaux et fournir des ressources essentielles. « Nous souhaitons soutenir la recherche et le développement de la plate-forme Ethereum, et faire bénéficier le plus grand nombre d'une technologie qui améliorera la vie d'innombrables personnes ainsi que de multiples industries dans les années à venir. Nous aimerions remercier l'Unicef et ses comités nationaux d'avoir ouvert la voie alors que nous provoquons ensemble le véritable progrès », a-t-elle laissé entendre.

Notons que la Fondation Ethereum effectuera sa première donation par l'intermédiaire du comité national français de l'Unicef. Les comités nationaux des États-Unis, d'Australie et de Nouvelle-Zélande ont également accepté la cybermonnaie. Pour rappel, l'Unicef codirige le réseau des Nations unies pour l'innovation avec le Programme alimentaire mondial. Ce réseau est chargé d'étudier le potentiel et les écueils de la chaîne de blocs et d'autres technologies nouvelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.