Congo-Kinshasa: La Rumba congolaise en deuil - A 85 ans, Brazzos quitte la terre des vivants

De son vrai nom Armand MWANGO, Brazzos était un des 7 musiciens congolais de l'époque à être sélectionné pour agrémenter la Table Ronde de Bruxelles en 1960 aux côtés de Joseph KABASELE dit Grand Kalé. Guitariste -contrebassiste, il a marqué surtout sa touche fantastique dans la légendaire chanson "Indépendance Cha-cha" qui est la plus mythique des chansons congolaises dans le monde. Figure pas bien connue de nouvelles générations, ce père géniteur de la rumba est compté parmi les guitaristes qui ont écrit en lettres d'or l'histoire de la musique congolaise moderne.

Né le 21 avril 1934, Brazzos MWANGO a joué aux côtés de tous les grands musiciens de renom de notre pays notamment Franco Luambo, Nico Kassanda, Roger Izeyidi, Kallé Jeef, Tabu Ley, Vicky Longolomba...

Il faut rappeler que l'artiste fut également un ancien employé de la BRALIMA. C'est à la veille de l'indépendance, 1958-1959 au moment où il travaillait à la Bralima, renseigne-t-on, que Joseph Kabasele est venu le contacter pour lui demander de faire partie d'un orchestre sélectionné qui devait jouer à la Table-ronde politique de Bruxelles.

Hélas ! C'est le 9 octobre 2019, à Kinshasa que Brazzos a rendu l'âme de suite d'une longue et pénible maladie. D'après les sources proches de son ancien groupe OK Jazz, le corps de cette icône qui a tant souffert, se trouve présentement à la morgue de l'Hôpital du Cinquantenaire.

En attendant le programme officiel, le deuil se tient à sa résidence sise avenue Wombo N°12, dans la commune de Bandalungwa.

Ainsi, la grande équipe rédactionnelle du journal La Prospérité présente ses condoléances les plus attristées à la famille biologique de l'illustre disparu ainsi qu'à toute la famille musicale congolaise.

Que son âme repose en paix !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.