Congo-Kinshasa: Kinshasa - Les administrateurs des marchés rappelés à l'ordre !

11 Octobre 2019

Le ministre provincial de l'Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Dolly Makambo, a échangé le mardi 8 octobre 2019, dans la salle polyvalente de l'Hôtel de ville de Kinshasa, avec les administrateurs des marchés municipaux. Cette première rencontre de prise de contact s'est inscrite dans la dynamique d'un rappel à l'ordre.

Dans sa communication, il a rappelé les instructions du gouverneur Gentiny Ngobila relatives à l'opération « Kinshasa-Bopeto », laquelle fait déjà son bonhomme de chemin. Il leur a également fait savoir que le chef de l'exécutif provincial était en train de négocier des contrats avec des partenaires tant nationaux que locaux pour la réhabilitation des marchés municipaux existants ainsi que la construction de nouvelles infrastructures marchandes dans les communes qui en manquent.

Dans la foulée, il a annoncé les premiers chantiers en construction à Bandalungwa, Matadi-Kibala et N'djili (quartier 1). Il a indiqué que le marché de Yolo/Kapela, qui venait de connaître un incendie, est également inscrit au programme.

Les conflits de compétence entre bourgmestres et administrateurs des marchés urbains, ainsi que les difficultés d'évacuer les immondices en temps réel ont figuré au nombre des préoccupations soulevées par les interlocuteurs de Dolly Makambo.

Enfin, ces gestionnaires au quotidien des marchés de la ville ont été informés des mesures sécuritaires spéciales arrêtées en vue de la protection des personnes et de leurs biens d'ici la fin de l'année, compte tenu de la montée traditionnelle du taux de criminalité avant les festivités de Noël et de Nouvel An. Jean-René Ekofo

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.