Madagascar: Haltérophilie - Madagascar accueillera le championnat d'Afrique zone sud

Les événements sportifs devraient en procurer d'une autorisation de la fédération et du ministère de tutelle selon le président de la FMHMC.

L'haltérophilie malgache ne cesse de s'améliorer tant au niveau national qu'international. Pour ce deuxième semestre de la saison, la Grande Ile accueillera le championnat d'Afrique Zone 3 qui se déroulera du 5 au 11 novembre dans la Capitale. Treize pays seront attendus pour cette rencontre continentale. Selon les explications du président de la Fédération, Harinelina Jean Alex Randriamanarivo lors d'une conférence de presse hier à Ivandry, huit d'entre eux ont déjà fait leurs inscriptions. Il s'agit aussi d'une qualification aux Jeux Olympiques pour les séniors. Pour Madagascar, la fédération alignera la relève lors des Jeux des Iles de l'Océan Indien, et qui est déjà en pleine préparation actuellement. En parallèle à cet événement, une autre équipe nationale de Bodybuilding participera à la 11e édition du championnat du « World Body Building& physique sports » à Uijeongbu, Corée. Avant cette joute internationale, la Fédération malgache d'haltérophilie, de musculation et de culturisme organisera une compétition spécialement pour les amateurs, notamment pour les bodybuilders qui n'ont pas eu le titre de trois premiers jusqu'à maintenant. Cela s'étalera l'après-midi du samedi 26 octobre à la salle des fêtes « Sainte Famille » Mahamasina. « L'inscription est individuelle et ouverte à tout le monde, pour les participants inscrits ou non dans un club, puisque l'objectif est de détecter la relève de ce sport », a précisé Vernier Georges.

Durant cette conférence de presse, Harinelina Jean Alex Randriamanarivo était sévère pour ceux qui organisent des événements sans autorisation de la fédération et du ministère de la Jeunesse et des Sports. « Il y a une affiche qui circule sur les réseaux sociaux concernant un événement de bodybuilding en février 2020. Nous tenons à préciser que cette compétition est illégale. Il s'agit d'une sorte d'usurpation de fonction et ne devrait pas y avoir lieu. Il y aura une sanction pour les athlètes qui oseraient encore y participer », a-t-il déclaré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.