Madagascar: Mouvement Rohy - « Manque de transparence dans le processus de conduite des affaires publiques »

Le mouvement Rohy de déplorer aussi l'absence de consultation auprès de la population et de la société civile.

Il se pose ainsi la question, est-ce une volonté d'inculquer à la population la culture de désobéissance ou plutôt une expression de la vulnérabilité et de la passivité des institutions étatiques et des citoyens.

Le mouvement Rohy tient ainsi à rappeler les principes fondamentaux de valeur constitutionnelle. Il constate ainsi qu'il y ait un recul du processus d'instauration de l'Etat de droit, de la démocratie et de la décentralisation effective, atteinte au principe de séparation de pouvoir dans les attributions exclusivement dévolues au pouvoir législatif et le manque de transparence dans le processus de conduite des affaires publiques et inertie des institutions étatiques. Il s'interroge également sur l'octroi et la destination du budget d'un milliard Ariary pour chaque région.

Feedbacks. Le mouvement de déplorer aussi l'absence de consultation auprès de la population et de la société civile. Sans parler des autres entités concernées. Rohy de marteler que le manque de transparence ne favorise pas du tout la bonne gouvernance. Notons que le mouvement « ROHY» qui regroupe une centaine d'ONG et d'associations, est présente dans les 22 régions que compte le pays. Même s'il n'a pas de statut formel, cela ne l'empêche pas de dénoncer ce qui ne marche pas dans le pays. Malgré tout, le mouvement ROHY a ses propres structures.

Interlocuteur du régime. Son administration est assurée par 24 entités réparties dans deux cellules dont la cellule de coordination et la cellule technique qui se réunissent une fois par mois pour effectuer des restitutions et feedbacks des activités réalisées du mois écoulé et coordonner, ou informer sur les activités en cours et à venir. Par ailleurs, Rohy se positionne en tant qu'interlocuteur du régime en place et force de propositions concernant les questions relatives à la bonne marche du pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.