Cameroun: Projet - Les dernières trouvailles d'André Manga

Le bassiste camerounais est de retour au pays depuis peu. Dans ses bagages, trois standards de la musique camerounaise revisités à sa sauce jazzy.

La résonnance de ses cordes fait de lui un globe-trotter au quotidien. Un sonore aventurier de retour depuis quelque temps sur sa terre natale.

André Manga, puisqu'il s'agit de lui, a débarqué avec la ferme volonté de poursuivre et de partager ses délires créatifs. Le dernier en date lui a permis de rassembler le 26 septembre dernier, la presse musicale pour un exercice de dégustation de ses dernières saveurs musicales.

Trois recettes fidèles à son obsession de dépoussiérer les étagères de la discothèque de papa. Trois créations annonciatrices d'une suite à « Voyages », son deuxième album sorti en 2012. Ainsi, André Manga propose une version moins nostalgique du tube « Attends-moi » d'Eko Roosevelt.

Un groove tonique combinant une forte ligne de basse, percussion et des effluves de guitare électrique sont les traits distinctifs de cette variance. On note la hauteur des chœurs joués par Mabel Fa et Caroline Etoa sous la direction de Bibiane Sadey.

Le jazzman rend également un hommage solennel à Ekambi Brillant à travers « Oa nde nu na tondi no ».

En mode smooth jazz et grâce aux prouesses des technologies actuelles, André Manga a pu convaincre Jacques Sango établi à Paris, Valerie Belinga à Paris, Coco Mbassi à Londres et Armand Biyag dans le projet.

Un cocktail de voix vivantes qui donne un résultat harmonieux. Une conclusion que l'on retrouve aussi dans « Ngoan Yezoum » de Nkodo Sitony.

Les envolées de l'auteur de « Metil wa » sont remplacées par le doigté d'André dans une orchestration très world. Avec une telle offre d'entrée, le buffet final reste vivement attendu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.