Cameroun: Renforcement des capacités opérationnelles - 157 nouveaux véhicules pour les forces de défense

En remettant les clés de ce matériel roulant hier à Yaoundé, le Mindef Joseph Beti Assomo a exhorté les bénéficiaires à plus de dévouement et d'efficacité.

Hier à la Base aérienne 101 de Yaoundé, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo a rétrocédé 157 voitures aux forces de défense. C'était en présence du secrétaire d'Etat auprès du Mindef chargé de la gendarmerie, Galax Etoga et du secrétaire d'Etat auprès du Mindef chargé des Anciens combattants et Victimes de guerres, Koumpa Issa.

Constitué de 45 Pick-up double cabine 4×4 et de 112 Land Cruiser, Pick-up simple cabine 4×4, ce matériel roulant flambant neuf est destiné à renforcer les capacités opérationnelles des unités. Il a également pour rôle d'améliorer les conditions de travail des personnels militaires et civils en fonction dans ce département ministériel.

Avant de remettre officiellement les clés au secrétaire général du ministère de la Défense, Saïd Kamsouloum, Joseph Beti Assomo a relevé les attentes de la haute hiérarchie.

« Le haut commandement attend de leurs nouveaux titulaires plus de détermination, de dévouement, d'engagement et d'efficacité dans l'exercice de leurs fonctions respectives », a-t-il martelé.

Parce que régulièrement utilisés par les forces de défense camerounaises, ces moyens logistiques sont bien connus de ce corps. Mais selon le directeur des Matériels interarmées, Joseph Abdon Tsimi, ils ont « connu des améliorations et présentent évidemment des caractéristiques diverses ».

Les pick-up doubles cabines ont désormais un design extérieur fusiforme et permettent une consommation réduite.

Dès lors, leur réservoir de 80 litres permet une autonomie de 600 km. Cette voiture a aussi une importante garde au sol et peut transporter 12 personnes au total ou alors du matériel au poids équivalent.

En ce qui concerne les Land-Cruiser, ils sont des véhicules tout- terrain avec une importante garde au sol.

« Leur système de suspension à lames semi-elliptiques à l'arrière facilitent les déplacements sur des terrains accidentés et permettent de supporter une charge utile de 1,2 tonnes », a indiqué le colonel Joseph Abdon Tsimi.

Pour sa part, le Mindef a rassuré ses personnels que « l'Etat continuera à œuvrer toujours davantage pour l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail ».

Il leur a enfin prescrit, un usage conforme aux dispositions réglementaires en vigueur ainsi qu'aux consignes données par le concessionnaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.