Afrique: Parlement panafricain - Le budget 2020 approuvé

Présenté lors de la session de mai dernier, le budget de l'exercice à venir va se situer à environ 16,5 millions de dollars (environ 9,8 milliards de F).

Les débats auront été particulièrement houleux hier, mercredi 9 octobre 2019, au cours de la séance plénière de présentation du rapport de la Commission permanente de l'audit et des comptes publics (CAPA) et de celui de la Commission permanente des affaires monétaires et financières du Parlement panafricain (PAP) réuni en la troisième session ordinaire de la 5e législature de cette institution.

« Normal, parce que nous parlions d'argent. Il faut tout regarder de près », a lâché un parlementaire. Au-delà des questions financières, c'est de la gestion même de l'institution qu'il aura été question.

En présentant les délibérations de la CAPA, son président, Sékou Fantamadi Diallo a insisté sur la nécessité d'une harmonisation des rapports entre le bureau du PAP et le secrétaire général.

Toutefois, « les départs des secrétaires généraux de notre institution ont toujours été faits dans l'ordre normal des choses. Soit à l'expiration de leurs mandats ou alors pour des raisons personnelles », a-t-il souligné.

Les membres de la chambre étaient du reste invités à suivre les conclusions du conseil de discipline institué par l'Union africaine (UA) pour faire la lumière sur la gestion financière du secrétaire général par intérim, le Gambien Yusupha Jobe.

Des travaux présidés par le président de la Commission des droits de l'Homme et des peuples de l'UA, venu tout droit d'Addis-Abeba. Sur le budget de l'institution parlementaire de l'Union africaine, la proposition arrêtée au cours des discussions est de 16,408 millions de dollars, soit environ 9,8 milliards de F.

Il connaît ainsi une réduction de 4,3 millions de dollars par rapport à celui qui avait été présenté lors des travaux de mai dernier, et qui se chiffrait à 20,7 millions de dollars. Une réduction décidée par certains organes de l'Union africaine.

Les parlementaires ont appelé à mettre un accent sur le second volet de l'enveloppe budgétaire, à savoir le budget-programme qui connaît jusqu'ici un faible niveau d'exécution, notamment au cours de l'année 2019.

« Cela est important pour notre institution », a souligné le président du PAP, Roger Nkodo Dang qui présidait les travaux de la plénière.

Pour l'exercice 2019, le PAP a eu droit à une enveloppe budgétaire de 18,5 millions de dollars, soit 11,52 milliards de F.

Malgré l'âpreté des échanges, les deux rapports ont été approuvés. Les débats du jeudi 10 octobre 2019 devraient porter sur la Zone de libre-échange continental africaine (Zlecaf).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.