Gabon: La 10è réunion du comité du contrôle des navires par l'état du port du Mou d'Abuja

11 Octobre 2019

L'ouverture de la 10è réunion du comité du contrôle des navires par l'état du port du Mou d'Abuja s'est tenue ce jeudi 10 octobre 2019 à Libreville au Gabon. Plusieurs pays membres du comité du contrôle des navires par l'état du port du MoU d'Abuja ont pris part à ce rendez-vous.

La question de sécurité maritime était au cœur de la 10è réunion du comité du contrôle des navires par l'état du port du MoU d'Abuja s'est tenue ce jeudi 10 octobre 2019 à Libreville au Gabon.

Le Directeur général de la Marine marchande, Martin Ndong Ntoutoume l'a d'ailleurs souligné dans son discours de bienvenu.

Aussi, a -t-il salué la dynamique de coopération en matière de sécurité. Il a formulé le vœu que les assisses de Libreville soient un atout pour garantir la sécurité des zones maritimes, non seulement de l'Afrique Centrales, mais de l'Afrique de l'Ouest également.

Se basant sur certaines résolutions, le Représentant du président du MoU d'Abuja appelle à plus de responsabilité des agents du port en vue de la sécurité maritime en environnement. Pour lui, la sécurisation des eaux des sous régions doit être de rigueur.

"Il ne fait aucun doute que nous avons les mêmes centres d'intérêts. Nous avons l'obligation de protéger nos aires maritimes. Nous devons nous assurer que les zones sont sécurisées. Nous devons les renforcer "lance-t-il.

Poursuivant ses propos, il a fait reconnaitre que les moyens et les ressources font défaut. "J'appelle tous les États à remplir leurs obligations" dira-t-il. Il n'a pas manqué d'appeler à la solidarité pour resserrer les mailles dans les eaux en guise de sécurité pour toutes les sous régions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.