Guinée: L'opposition suspend sa participation à l'Assemblée nationale

11 Octobre 2019

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 11 octobre 2019, l'opposition parlementaire (Libéraux-démocrates, Alliance républicaine) annonce la suspension de sa participation au parlement de la République de Guinée.

Dans cette déclaration lue par Honorable El Hadj Dembo Sylla du parti UDG du richissime Mamadou Sylla et 3e vice-président de l'Assemblée nationale, les opposants justifient leur décision par la volonté du gouvernement de changer la Constitution actuelle.

Lors des consultations nationales que le premier ministre Kassory Fofana avait piloté sur instruction du président Alpha Condé, Claude Kory Kondiano président de l'Assemblée nationale s'était exprimé en faveur d'un changement constitutionnel en Guinée.

La suspension de la participation de l'opposition parlementaire aux travaux de l'Assemblée nationale intervient à moins de 72 heures du début des manifestations projetées par le front national pour la défense de la Constitution (FNDC).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.