Angola: Création d'une commission multisectorielle chargée de surveiller les prix

Caxito — Une commission multisectorielle sera créée ce mois d'octobre à Caxito, dans la province de Bengo, pour surveiller les prix fixés dans plusieurs établissements commerciaux, a annoncé jeudi, le directeur provincial de l'Institut national de défense des consommateurs (Inadec), Domingos Ventura Felgueiras.

S'étant exprimé à l'Angop, à propos de certaines plaintes reçues par Inadec, dans le cadre de la mise en place de la taxe sur la valeur ajouté (TVA), il a fait savoir que des campagnes de sensibilisation étaient également prévues.

Le responsable a dénoncé l'attitude opportuniste de certains opérateurs économiques dans l'application de la TVA, mais l'Inadec est en train de travailler pour régulariser la situation à travers des méthodes pédagogiques.

Il a par la suite ajouté que l'Institution était au courant de la hausse des prix dans certains services de l'opérateur de téléphonie mobile Movicel et de l'application de la TVA sur certains produits alimentaires du panier de la ménagère tels que le riz, la farine de blé, les haricots, le sucre et la farine de maïs, dans le supermarché "Jumbinho".

La TVA est entrée en vigueur en Angola le 1er octobre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.