Cote d'Ivoire: Loisir et bien-être - 200 personnes âgées en pleine cure de jouvence à Dahliafleur !

11 Octobre 2019

Dans le cadre de sa mission de promotion des loisirs en tant qu'activités participant à la qualité de vie, le ministère du Tourisme et des Loisirs organise la 7e sortie-détente au profit des seniors, le samedi 12 octobre à Bingerville.

C'est autour du thème « Loisir et bien-être social des personnes âgées », que la Direction des Loisirs du Ministère du Tourisme et des Loisirs organise, le samedi 12 octobre, la 7e édition annuelle de sa sortie-détente pour les personnes des 2e et 3e âges. Cette année, ce sont donc 200 séniors, hommes et femmes provenant des 13 communes du District d'Abidjan, qui bénéficieront, ce samedi 12 octobre, d'un pur bol d'air frais, d'une cure de jouvence, à la Réserve naturelle partielle de Dahliafleur dans la commune de Bingerville.

Cette édition de la sortie-détente des personnes âgées visant à comprendre et mettre en pratique le rapport existant entre les pratiques de loisir par les seniors et la notion de bien-être. Car, selon Dr Emmanuel Gala Bi, Directeur des Loisirs, « l'une des missions de la Direction des Loisirs à elle assignée par le Ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, est de promouvoir les loisirs sains pour tous, en vue de l'épanouissement optimal des populations. S'agissant des personnes âgées, il est question de les sensibiliser à l'importance de la pratique régulière d'activités de loisirs. Car, il est scientifiquement prouvé que le loisir est un facteur de régénération de l'être humain et qu'il agit sur la qualité de vie et la santé des personnes ».

Etant entendu que cette mission répond aux principes des Nations Unies destinés à permettre aux personnes âgées de mieux vivre les années gagnées. C'est en référence à ces principes que le Ministère du Tourisme et des Loisirs organise chaque année une sortie-détente en leur faveur et accompagne les associations et ONG de séniors dans la mise en œuvre de leur plan d'actions annuel.

En termes d'activités, les pays et mamies auront droit à des loisirs physiques et sportifs qui ont la particularité de faire bouger, travailler le corps. Ils favorisent ainsi l'affermissement des muscles et procurent une sensation de bien-être. Entre autres, activités à ce menu spécifique, l'on note : la marche, le fitness, le jeu de pétanque, la danse, etc. au niveau des loisirs socioéducatifs, mettant en valeur le fair-play, la maîtrise de soi et la discipline, sont prévus au programme : le jeu de dames, le jeu de Ludo, le jeu de cartes, le jeu d'awalé. Sans compter avec des loisirs culturels, véritables cadres de démonstration du patrimoine culturel du pays avec des jeux et danses traditionnels ainsi qu'une initiation aux musiques urbaines pour les séniors. Notons que les participants provenant d'associations, de clubs et autres Ong de personnes âgées et de retraités, indépendamment de leur sexe, catégorie sociale, ethnie et religion, sont âgées d'au moins 60 ans.

Pour en revenir au bien-fondé de cette journée récréative et qui devrait contribuer à la qualité de vie des personnes âgées, le ministère du Tourisme et des Loisirs qui a fait sienne la directive de l'Onu, argue que « les personnes âgées devraient rester intégrées dans la société, participer activement à la définition et à l'application des politiques qui touchent directement leur bien-être, et partager leurs connaissances et leur savoir-faire avec les jeunes générations ; être en mesure de rechercher et de faire fructifier les possibilités de rendre service à la collectivité, et d'offrir bénévolement leurs services, conformément à leurs intérêts et à leurs capacités ; pouvoir se constituer en mouvements ou en associations de personnes âgées.

Les personnes âgées devraient: avoir la possibilité d'assurer le plein épanouissement de leurs possibilités ; avoir accès aux ressources de la société sur les plans éducatifs, culturels, spirituels et en matière de loisirs ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.