Angola: Un gouvernant visite l'ANPG et aborde la situation du pétrole et du gaz

Luanda — Le ministre des Ressources minérales et du Pétrole, Diamantino Azevedo, a abordé vendredi des questions relatives à l'exploration pétrolière et gazière dans le pays, lors de sa première visite à l'Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG), créée le 06 février de cette année.

Dans l'Agence, qui assume les compétences et attributions d'un concessionnaire national de biocarburants, précédemment confiées à la Sonangol, Diamantino Azevedo a cherché à savoir plus sur le déclin de la production et des mesures d'atténuation déjà mises en œuvre.

Au sortir de l'ANPG, le ministre a déclaré à la presse qu'il avait également discuté avec le président du conseil d'administration de l'institution, Paulino Jerónimo, des questions relatives au Plan stratégique de l'Agence, qui est en élaboration, et a formulé des recommandations.

Il a profité de ce moment pour inciter la direction de l'Agence à poursuivre ses efforts et à les surmonter. "C'est une nouvelle institution, qui est encore en phase de transition pour entrer dans l'optimisation et la consolidation, mais qui est née et a dû commencer à marcher, compte tenu de l'exigence du contexte."

Lors de sa visite, Dimantino Azevedo a été accompagné du secrétaire d'État au Pétrole, José Barroso, du directeur national du Pétrole, Alcides Santos, de la directrice du GEPE, Inês Baptista et de la directrice adjointe de son cabinet, Kátia Epalanga.

L'Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants fonctionne dans le bâtiment II des Torres do Carmo, à Luanda.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.