Ile Maurice: Polémique - Un policier demande de voter pour Pravind Jugnauth sur le net

Le constable Vinay Dookhee refait parler de lui. Ce policier, un habitant de Cottage affecté au poste de police de Baie-du-Tombeau, a tourné une vidéo, qu'il a partagée sur les réseaux sociaux. Il y invite ses collègues policiers à voter pour Pravind Jugnauth.

Contacté sur cette affaire qui suscite la controverse, car un fonctionnaire n'a pas le droit d'afficher sa couleur politique, Vinay Dookhee réplique qu'il s'est exprimé en tant que citoyen. «Tan ki mo pa pé fer nanié de mal mo pa per.» Le policier dit être un fervent supporteur du Mouvement socialiste militant et fidèle de Pravind Jugnauth. «Tonbé levé mo pou ar zot mem. Komié cash ou pou don mwa zamé mo pa pu sanzé.»

Le constable dit avoir réalisé cette vidéo pour conscientiser la population et ses confrères. «C'est sous ce gouvernement qu'il y a eu beaucoup de développement, la construction de drains dans la région où j'habite et que l'on a reconnu la vraie valeur des policiers. Il y a eu aussi beaucoup de recrutement dans la force policière. Les Chagossiens ont pu avoir leur île.»

Un fonctionnaire n'est pas autorisé à faire cela

Il affirme recevoir énormément d'appels de la part de ses supérieurs afin qu'il donne un «statement » après avoir fait cette vidéo. «Je ne compte rien déclarer, j'ai parlé en tant que citoyen.»

Vinay Dookhee avait fait parler de lui dans le passé après s'en être pris verbalement à un haut gradé lors d'une réunion. Affecté à la Northern Division, il avait été muté plusieurs fois. Sa maison, ainsi que plusieurs autres domiciles à Cottage, avait été inondée.

La cellule de communication de la police dit ne pas être au courant de cette vidéo. «Mais cela coule de source qu'un fonctionnaire n'est pas autorisé à faire cela», commente un officier du Police Press Office.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.