Ile Maurice: Rodrigues - Nouvelle plainte contre l'Island Chief Executive

C'était sa journée hier, jeudi 10 octobre. Après s'être rendu à l'Independent Commission against Corruption (ICAC) en connexion avec une somme de Rs 11 millions dans le cadre des décisions que Davis Hee Hong Whye aurait prises concernant la construction de quatre unités de dessalement à Rodrigues, cette fois il s'agit d'un événement touristique.

Une nouvelle plainte faisant état d'un conflit d'intérêts a été déposée, hier, au bureau de l'ICAC contre l'Island Chief Executive par Nicolas Volbert, membre du Mouvement rodriguais à l'Assemblée régionale. Davis Hee Hong Whye est accusé d'avoir, lors de l'organisation récente de l'événement Expedition Africa, favorisé l'agence de voyages de sa sœur en Afrique du Sud. Nicholas Von-Mally, chef de la minorité à l'Assemblée régionale, avait déjà tiré la sonnette d'alarme. Nicolas Volbert soutient que «plus on fouille, plus on trouve. Et nous allons continuer à fouiller».

Expedition Africa

Pour rappel, le 24 septembre, à une question précise sur l'organisation d'Expedition Africa à Rodrigues, le Chef commissaire avait répondu que «[...] a well-known tour operator from South Africa has already established contact with the Rodrigues Tourism Office for the possibility to sell Rodrigues as a destination in the future [...]». Après enquête de Nicolas Volbert, cette agence de voyages aurait pour principal actionnaire la sœur de Davis Hee Hong Whye. Il mentionne aussi : «Finn lwé lakaz Rs 50 000 pou zot, lokasion loto ek scooter, finn pey zot manzé ek zot biyé pou enn som Rs 309 209 dépi 9 désam 2018 ziska 5 zanvié 2019. MOU pa ti ankor signé. Ti sign sa le 31 désam 2018.» L'Assemblée régionale aurait payé d'autres billets d'avion et «certains petits copains» auraient bénéficié de l'événement.

L'ICAC a du pain sur la planche. «Ou pou fer dominer kantité ou anvi ou pou ariv 99 mé ou pa pou ariv 100. Soley kan li lévé, li lev pou tou dimounn. Mo pa apé bat lamin séki pé arivé mé personn pa pli gran ki bondié. Véyé ou pou trouv lézot kitsoz pou arive ankor. Mo enn die-hard OPR mwa, mé mo pansé Serge Clair pa koné ki sa boug-la fer dan so lédo. Sé limem ki diriz sa péi-la. Tou zafer limem désidé», déclarait un badaud devant le tribunal, hier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.