Tunisie: Présidentielle 2019 (2e tour) - Meeting électoral de fin de campagne de Kais Said à l'avenue Bourguiba

Tunis — L'équipe de campagne du candidat au second tour de l'élection présidentielle, Kais Saied, a organisé vendredi soir un meeting électoral avenue Habib Bourguiba dans la capitale qui a duré des heures, pour présenter son programme et ponctué par un spectacle artistique et poétique.

Elle a appelé les électeurs à lui accorder leurs voix en tant que "candidat indépendant", affirmant qu'il "restaurera la confiance" entre citoyens et hommes politiques et protégera les droits des groupes sociaux particulièrement vulnérables et de la classe moyenne.

Environ 2 000 partisans du candidat, issus de différents courants et tendances politiques et intellectuelles, ont brandi des drapeaux nationaux et scandé des slogan chers à Saïed, qui glorifient la liberté, la démocratie, la justice sociale, l'indépendance nationale, la résistance à la tyrannie, à la domination étrangère et pour l'instauration de l'état de droit.

Les forces de sécurité ont érigé un cordon autour du rassemblement de tous les côtés et ont procédé à des fouille aux entrées du meeting.

Dans un allocution enregistrée et diffusée par haut-parleur, le candidat et universitaire indépendant a déclaré qu'il était le candidat du "nouvel établissement", qui "construira une relation de confiance" entre citoyens, dirigeants et représentants du peuple, et "donnera à l'Etat tout son rôle social", face à son adversaire aux orientations économiques et sociales libérales basées sur l'initiative individuelle et la réduction du rôle de l'Etat.

Les militants de Kais Saied ont distribué la déclaration de campagne en 11 points, sous le slogan "Le peuple veut", appelant à la nécessité d'une vision différente et alternative de la gouvernance, du développement et de la vie, qui réhabilitera les citoyens et les acteurs en tant qu'acteurs" fondamentaux pour participer à la gestion des affaires publiques "et s'engager en faveur de l'indépendance et de la "consolidation du pouvoir judiciaire ", de la lutte contre la corruption et d'un développement équitable entre les régions.

Le rassemblement a été organisé au dernier jour de la campagne présidentielle, précédant une période de silence à partir de minuit ce soir.

Les deux candidats au deuxième tour s'affronteront lors d'un débat télévisé sur la première chaîne nationale "Wataniya 1", une première tunisienne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.