Guinée: L'ANC met en garde les responsables du FNDC ! (Déclaration)

12 Octobre 2019

"Dans le cadre de la promotion de la paix et le maintien de la quiétude sociale en République de Guinée. L'Alliance pour une Nouvelle Constitution (ANC), alerte l'opinion nationale et internationale suite aux comportements des responsables du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) qui ont annoncé de façons farfelues un début des manifestations sur toute l'étendue du territoire nationale à partir de ce lundi 14 0ct 2019, Sans préciser l'itinéraire et les horaires des marches, encore moins informer ou à dresser officiellement la liste des responsables des organisations aux autorités légalement établies.

Connaissant les expériences malheureuses des marches ou des manifestations qui ont endeuillé plus de 150 familles et rendues des milliers de Guinéens pauvres suite à des pertes de biens et laissant beaucoup de cicatrices dans les cœurs des guinéens. De ce fait, nous interpellons les populations à ne pas répondre à l'appel du FNDC et à vaquer librement à leurs occupations habituelles. De même nous interpellons les pouvoirs publics à prendre toute leurs responsabilités conformément à l'esprit des lois en vigueur pour sécuriser les paisibles citoyens et leurs biens.

Par ailleurs, nous prenons à témoin les institutions internationales et les représentations diplomatiques accréditées en République de Guinée. Tout en signifiant et en situant des responsables et leaders des partis politiques et organisations de la Société civile affilier au FNDC en cas de bavure ou de violence sur la personne, de vandalisme ou de cas de mort commander par la marche annoncée par le FNDC.

De ce fait nous demandons aux représentations diplomatiques de ne pas les recevoir ou protéger sous le manteau de la double nationalité en cas de bavure afin qu'ils répondent de leurs actes devant la justice Guinéennes.

Le FNDC peut encore retrousser chemin et revenir à des meilleurs sentiments pour préserver la quiétude sociale, le cas contraire serait une défiance à l'autorité de l'Etat et contre les libertés des paisibles citoyens réfracter ou désintéresser par leurs appel à manifestations.

Donnons la chance à nos enfants d'aller à l'école librement et investissons pour garantir leur avenir."

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.